| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Léon le Wacky
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioNakayama Bunjuro
DessinHiga Yukari
CouleursNoir et Blanc
Année2008
EditeurTaïfu Comics
CollectionShonen
SérieShina Dark, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Cristina et Galette doivent maintenant gouverner leur tout nouveau Pays, l’île de Shina Dark. Comment vont-elles y parvenir ?
Vous assisterez aux peines, joies, soucis de nos deux jeunes princesses, mais un évènement dramatique va se produire…

 

1 avis

herbv
Alors que les princesses Galette Fei Soaje et Christina Rey Holden sont devenues responsables de l’administration de l’île de Shina Dark pour le compte du soi-disant sanguinaire et libidineux Roi Démon, Exoda Cyril Crow de son petit nom, les héros (ou assimilés) continuent à affluer pour venir au secours des mille vierges sacrifiées. C’est le cas de Hien qui veut sauver sa fiancée Awayuki. Cependant, rapidement, il comprend que le célèbre monstre n’est pas celui de la légende...

Les deux auteurs de Shina Dark continuent à développer leur histoire en se focalisant rapidement sur le personnage de Christina, malheureuse princesse victime des agissements de sa belle-mère, la reine d’Estgloria. Ainsi, ils réussissent à donner un peu de profondeur à leur récit en développant une trame parallèle à la principale. Certes, on pourra regretter une certaine grandiloquence dans cette description d’un royaume en pleine décomposition, ce qui nuit à l’aspect comique du manga mais, heureusement, ces alternances ne durent pas. La légèreté reste globalement de mise et nul ne meure dans les différents combats qui parsèment ce volume. Le divertissement est donc au rendez-vous.

Certains lecteurs pourraient reprocher à la série une certaine multiplication des scènes de bains tout au long des cinq nouveaux chapitres proposés, ce qui permet de dénuder plus que de raison les poitrines des personnages féminins, mais ça serait oublier que les auteurs n’insistent pas trop lourdement sur ce point. Ne perdons pas de vue qu’il s’agit souvent d’un passage obligé pour de nombreux titres de type shônen. Après tout, le magazine de prépublication de la série, le mensuel Monthly Comic Dengeki Daioh, s’adresse principalement à un public d’otaku…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin