| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par coeurdepat
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioHirata Hiroshi
DessinHirata Hiroshi
CouleursNoir et Blanc
Année2004
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieSatsuma - L'honneur des samouraïs, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

Comment les samouraïs font-ils pour survivre, quand leurs propres seigneurs arrêtent de les payer ? Ils deviennent artisans, maîtres tonneliers, etc. Mais ne vous y trompez pas : gare à celui qui les méprisera ! Car la lame de leur sabre est toujours aussi tranchante. Découvrez-le dans ce grand roman historique, qui commence fin 1753, dans la région de Satsuma.

 

2 avis

herbv
Au milieu du XVIIIème siècle les samouraïs du fief de Satsuma mènent une exisence rude et laborieuse. Ils travaillent la terre pour gagner leur maigre pitance. Ils sont aussi les souffre-douleurs des samouraïs des classes supérieures. Las des humilations, ils se rebellent contre leurs oppresseurs. Sakon Shiba, un samouraï charpentier, mène l'insurrection. Coupable de sédition, il est condamné à mort. Mais lors d'une cruelle chasse à l'homme, il gagne son acquittement, battant en duel un des samouraïs, Gondô. Jûzaburô, le fils de Gondô, décide de venger la mort de son père et de réparer l'offense.

"Satsuma, l'honneur de ses samouraïs" est fondé sur un fait historique. Fin de l'année 1753, la famille Tokugawa règne sur le Japon. Le Shogun Tokugawa n'aime pas le fief de Satsuma qu'il juge agité et dangereux. Il cherche donc depuis longtemps à l'affaiblir. Comme les innondations à Owari ne cessent de poser problème, Tokugawa oblige Satsuma à construire des digues.
Hiarata a choisi de faire un portrait réaliste de la société des samouraïs de l'époque. "Satsuma, l'honneur de ses samouraïs" est le témoignage réaliste des humiliations et des déshonneurs subis par tout un clan. Dans la veine de "Lone Wolf and Cub" Satsuma ne s'incarne pourtant pas dans le domaine de la croyance mais celui de la réalité humaine. Ses héros prennent vie sous sa plume, leurs valeurs ont réellement été éprouvées, ce qui invite le lecteur à poser un autre regard sur cette oeuvre forte.


Le volume 1 de Satsuma vient de sortir et c'est une sacrément bonne surprise. Il s'agit d'un manga d'une grande rigueur historique permettant d’apprendre à mieux connaître cette époque du Japon et une facette de sa société. Il s'agit donc une série extrêmement intéressante, proposant des personnages charismatiques comme Sakon Shiba ou révoltés comme Jûzaburô.
Le réalisme est mis à toute les sauces : Description réaliste de la société et notamment des relations entres castes sans oublier les comportements individuels, combats où ça tue vite et salement. Le dessin aussi est réaliste tout en restant très dynamique et même parfois contemplatif. Et il y a une grande maîtrise de la morphologie, ce qui est important pour ce type de manga. De plus, L’auteur est ambitieux dans sa narration : l’histoire n’est pas linéaire, il y a de fréquents flash-back, de nombreuses digressions historiques et explicatives, plusieurs unités de lieu, au moins deux personnages principaux. Notons d'excellente version française, très bien adaptée aussi bien au niveau du texte que graphiquement. D'excellents bonus avec un mot de l’auteur écrit spécialement pour la version française, une biographie assez complète et de nombreuses clés de compréhension très bien faites viennent compléter ce superbe volume 1.

Il y a quelques points que l'on pourrait considérer comme faibles : Un dessin daté (la série a été commencée à la fin des années 70) notamment celui des visages, ce qui instaure une certaine confusion dans les personnages. C'est un peu comme dans Lone Wolf & Cub, les différents personnages ont tendance à se ressembler et, parfois, il est difficile de les distinguer les uns des autres. Il y a une absence totale de trame, ce qui peut rebuter le lecteur, ce qui n’empêche pas le dessin d’être superbe à certains moments. Cela peut être aussi considéré comme un point fort, ce qui est mon cas. Enfin, la narration est parfois un peu confuse, on peut être un peu perdu sur certaines pages. Mais à l'arrivée, on a un excellent volume 1 qui laisse présager une série (en 6 volume au total) d'une formidable qualité.



(Note : Cliquer sur les images pour les avoir en plus grand)
Matt Murdock
Satsuma est l'histoire d'une contrée japonaise, régie par différents samouraïs. Le récit se passe en temps de paix, les samouraïs ont une famille et doivent travailler pour vivre. Certains sont en effet très pauvres. En effet ce Manga ce veut réaliste et s'attache plutôt à montrer le fonctionnement de la société japonaise du 18ème siècle. Sur une dizaine de pages, Satsuma, montre les samouraïs faire un ensemble de travaux d'appoint pour pouvoir vivre. Une certaine forme de misère est présentée dans la mesure où ces samouraïs ne sont plus vraiment les combattant glorieux, mais plutôt une caste qui a un titre d'honneur et qui, paradoxalement, vit dans la pauvreté.

Mais l'histoire présente aussi quelques éléments d'action propre au cliché de samouraïs, mais ici l'action est teinte d'une ambiance crépusculaire. Sakon Shiba est un samouraï pauvre, qui avec ses hommes, subi les affronts d'une autre classe de samouraïs. Les représailles auront lieux, et Shiba devra payer pour cela. Je vous laisse découvrir la séquence d'ouverture du premier tome, particulièrement spectaculaire et violente. De même pour Jûzaburô qui se vengera de son père. C'est une violence assez froide et sombre qui se dégage de ce manga. Ambiance assez proche des films de Kurosawa, tels que les 7 Samouraïs, ou Sanjuro.

Ce premier tome s'attache à une description réaliste de la vie des samouraïs. Les dessins sont assez réalistes et proches de ceux de Lone Wolf & Cub. La construction s'articule autour de nombreux flash-back, on change beaucoup de narrateurs. Cela peut désorienter, mais cette construction reste suffisamment claire. Un bon manga ...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin