créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par hoody
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Le Lombard

compl�tez cette fiche
Sans pardon
Sc�narioH. Yves
DessinHermann
Ann�e2015
EditeurLe Lombard
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

rohagus
Je pourrais être plus indulgent avec cette BD et dire que son dessin est plutôt bon, la narration correcte et l'histoire pas si mauvaise, mais c'est décidément trop plat, trop prévisible, trop déjà vu et trop noir.

On a un western avec un méchant poursuivi par un marshall encore plus méchant. Le fugitif se planque dans la maison de sa belle-famille, avec sa femme et son fils qu'il avait abandonnés et qui n'ont qu'inimitié envers lui. Quand la bande du Marshall arrive et tue presque tout le monde, le fugitif réussit à s'enfuir ; son fils se fait kidnapper par le Marshall qui va le traiter comme un chien durant des années, jusqu'à ce qu'il devienne un jeune adulte plein de haine et de violence sauvage et qu’il réussisse à s'évader.
Que des personnages sombres, de la violence tout le temps, personne d'attachant. Et au niveau narratif, un récit qui s'étale sur plusieurs années, avec un rythme assez soutenu et au passage plusieurs ellipses qui permettent d'accélérer les événements. Ça marche parfois, mais d'autres fois ça donne l'impression d'être raconté un peu à la va-vite. Par exemple, je n'ai pas compris qui était le tireur de la grange page 15 – et je ne suis pas le seul à m’interroger encore. J'imagine que c'est le fugitif mais que c'est mal raconté. Il en résulte un récit peu captivant qu'on lit de loin, sans émotion.

Le dessin ? Hermann est toujours doué pour les décors de western. Le scénariste, son fils, en a d'ailleurs profité, en clin d'œil, pour placer le récit dans le même Wyoming où il avait dessiné il y a longtemps les aventures de Comanche. Sauf que là où le décor de la série d'aventure scénarisée par Greg était un cadre western fantasmé et romantique, ici c'est le Wyoming tel qu'il est en réalité qui est représenté, finalement austère et pas très différent des états plus désertiques du sud des USA. Ça tourne parfois au recueil d'illustrations sur les différents lieux visuellement marquants de cet état.
Par contre, Hermann est toujours à la peine pour ses personnages, malheureusement. On retrouve les têtes habituelles de toutes ses séries, ses femmes plus masculines que féminines, et la trop forte ressemblance entre quelques protagonistes rend confuses certaines scènes d'action notamment sur la fin.

Objectivement, c'est une bande dessinée correcte et un western plutôt réaliste quoique très dur. Mais c'est une lecture qui ne m'a vraiment pas enthousiasmé ni captivé. Je suis d'autant plus déçu que j'aimerais voir le talent d'Hermann être dédié à une histoire avec un vrai bon scénario et une vraie originalité.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin