| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Au-delà des brumes
ScénarioIstin Jean-Luc
DessinMichel Guy
CouleursCordurié Sandrine
Année2005
EditeurSoleil
CollectionSoleil Celtic
SérieLe sang du dragon, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

Les pirates ne craignent ni Dieu, ni le Malin. Leur seule croyance ? Celle de l'or.
Pourtant, le terrible capitaine Meriadec croit en l'existence d'une mystérieuse carte des mondes cachés. Il pénètre donc, avec ses hommes, dans la légendaire forêt de Scissy pour tenter d'y soudoyer la dame Eloam, guide du peuple elfe...
Mais quitter ce lieu ne sera pas aisé, et multiples seront les dangers. Pourquoi Meriadec a-t-il décidé de prendre de tels risques ? Et que recherche-t-il vraiment ?

 

3 avis

alban
Cette BD a tout de la classique BD de pirates : un pirate qui semble méchant à souhait, un trésor à retrouver grâce à une énigmatique carte dont pour le moment l’encre est intangible, etc … Mais mais ce n’est pas tout à fait comme cela que le voyait les auteurs…
Tout d’abord regardez bien la collection où figure cette série … « Soleil Celtique » (collection de Soleil qui regroupe un ensemble de séries axées sur les légendes bretonnes et celtes), ce qui finalement n’a rien d’étonnant quand on regarde qui sont les auteurs : Istin et Michel.
Donc ce qui ressemblait à une banale histoire de pirate n’en est finalement pas une …

Connaissez vous la légende de la forêt de forêt de Scissy ? Non ? Alors vous allez découvrir un nouvel lieu conté dans les légendes bretonnes ;)
Le pirate Meriadec s’est lancé à la recherche d’un fabuleux trésor dont la carte est localisée dans cette forêt légendaire située entre le Mont Saint Michel et les îles Chausey (plateau rocheux situés au large de Saint Malo pour les ceux qui ne sont pas habitués d’un séjour prolongé sur la coteau d’émeraude). Il va y rencontrer des elfes, et tout un tas de petites bestioles dignes des légendes bretonnes…
Donc pour ceux qui aime les mélanges et qui ne sont pas rebutés par les histoires de Korrigans, vous apprécierez certainement cette BD … pour les autres elle vous tentera nettement moins.
3,5/5
Coacho
On part sur un sujet en vogue (la galère ?!) : la piraterie !
Depuis les Barbe-Rouge de mon enfance et le bateau pirate des Playmobils (oui), j’ai toujours gardé un faible pour ces histoires magiques, d’îles au trésor, de Capitaine Crochet, d’abordages, de squelettes, et de mille et autres trucs comme ont su si bien résumer les gens de chez Disney dans leur parc d’attraction !
Me voilà donc face à cette couverture splendide, parlante et déjà enivrante, et avec en moi l’idée de lire une histoire autre que drôle comme Ratafia ou surtout Rosco le Rouge.
Je prends donc l’album sous le bras (mais je le paye parce que je ne suis pas un Flibustier, contrairement à mon libraire qui, lui, est l’équivalent vivant du Hollandais Volant !) et me précipite à la maison pour le lire, oui, avant tous les autres albums de la pile de retard !
Goulûment en plus !
Et nous voilà embarqué dans un truc un peu étrange… Un recrutement en taverne, une histoire un peu magique et, première surprise, le Mont Saint-Michel !
Alors la magie, ça ne me dérange pas, au contraire, ça permet des trucs un peu plus filous, quelques codes de la piraterie sont là, ça rassure, mais la Bretagne, ça déstabilise !
Mais j’aime bien !
Cependant, après la lecture de ce 48CC, je dois avouer être resté sur ma faim…
Mise en place, certes, mais on part déjà un peu dans tous les sens, de multiples allusions sont faites pour nous donner envie, des situations qui auraient pu être prenantes tombent un peu à plat…
Problème d’intensité dramatique ? De découpage ? De narration ? Je ne saurai pas trop le dire n’étant pas spécialiste de la question mais il y a ce petit quelque chose qui fait que l’on referme le bouquin en disant bof…
Qui sait, le 2° tome, si Soleil le laisse venir, nous révèlera des trucs intéressants ?
Pour le moment, restent de belles planches, de beaux dessins et une couverture vraiment magnifique…
Au sujet du dessin, il est difficile de ne pas noter l’admiration de Guy Michel pour Loisel car en effet, au-delà de personnage à la morphologie et au faciès très Peter Pan, il me semble bien avoir vu la réplique exacte de Bragon dans ces planches… Bel hommage ?
A vous de juger…
blondin
Fleurant bon « L’île au trésor » de Stevenson, cette bd a été pour moi un véritable coup de cœur et ce, malgré le fait que j’ai beaucoup de mal à accrocher à l’héroïc-fantasy… Suivez donc le capitaine Mériadec, sorte de « Long John Silver » au caractère aussi tranchant que la lame de son sabre, dans des aventures trépidantes et fantastiques. Bien décidé à mettre la main sur un fabuleux trésor, celui-ci doit tout d’abord trouver la carte du mystérieux monde des Sidh, un monde imaginaire implanté dans la baie même du Mont-Saint-Michel. Cela ne se fera pas sans une multitude de péripéties qui, loin de décourager ces valeureux pirates, les conduiront tout droit vers une destinée qu’ils n’auraient jamais pu imaginer, même dans leurs rêves les plus fantasques. Dessin : découpage excellent, couleurs assez jolies ( au même titre que la couverture, accrocheuse ) et dialogues bien sentis, faisant ressentir à merveille la verve des marins. Scénario : un brin classique, mais tout de même un très beau potentiel pour la suite. A lire et à conseiller, donc.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin