| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Le comte des Lumières
ScénarioGloris Thierry
DessinBergeron Jean-François
Année2009
EditeurGlénat
CollectionGrafica
SérieSaint-Germain, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Le babillard. Surnom argotique de la pie. Surnom également d’un monte-en-l’air spécialisé dans le vol de brillantes pierres précieuses. Derrière le masque duquel se cache un certain Maximilien de Saint-Germain, noble jouisseur et imprévisible bretteur, dont les vols ne servent qu’à servir un étrange projet aux relents de science et d’alchimie orchestré par le mystérieux Monsieur Goupil. Mandé en personne par le roi Louis XV, qui ignore tout de ses activités de voleur mais rien de ses talents d’alchimiste, Saint- Germain va être appelé au chevet du Maréchal de Saxe, victime d’un empoisonnement dontles royaux médecins ne parviennent pas à trouver l’antidote. Le salaire de Saint-Germain pour son travail ? Le Régent, plus gros diamant du trésor royal. Voilà qui devrait plaire à Monsieur Goupil... Mais Saint-Germain ne se doute pour l’heure pas qu’il fait son entrée dans une étrange partie d’échec politique, où tous les coups sont permis...

 

1 avis

rohagus
J'ai mis un moment à lire cette BD et je n'ai pas été déçu. C'est une très bonne BD. Et si la suite est du même acabit, ce sera un vrai plaisir.

Le scénario mêle habilement différents éléments : l'Histoire de France et d'Europe à l'époque de Louis XV, un personnage de dandy un peu échevelé amenant un peu de charme et d'humour, une intrigue à base de complots secrets, une trame largement fantastique et une légèreté manifeste du récit qui n'oublie jamais sa part humoristique tout en menant un véritable rythme aventuresque. Au côté alchimique près, ce Saint Germain n'a rien à voir avec le fameux comte qu'Umberto Eco m'avait fait découvrir à l'époque. Bien plus souriant, dragueur et super-entrainé, ce Saint Germain-là a des petits côtés super-héros. Les personnages lunaires ajoutés à cette ambiance de bons mots et d'aventure ne manqueront pas de rappeler "De Cape et de Crocs" et ce n'est clairement pas pour me déplaire. D'autant que Saint-Germain sait par ailleurs nettement se distinguer et mener sa voie personnelle.

C'est du bon !
Qui plus est, sa structure en diptyque permet d'avance de se réjouir de ne pas sombrer dans la série à rallonge.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin