crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Da Rocha
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

L'Association

compl�tez cette fiche
Safari Monseigneur
Sc�narioRuppert Florent | Mulot Jérôme
DessinRuppert Florent | Mulot Jérôme
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2005
EditeurL'Association
CollectionCiboulette
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

2 avis

Coacho
Parmi mes dernières lectures, il en est une qui m'a intrigué par son côté décalé, burlesque, acide et que sais-je encore ?
Il s'agit de "Safari Monseigneur" de Florent Ruppert et Jérôme Mulot à l'Association.
Ce bouquin n'est pas une histoire mais une succession de situations mises en cases avec un agencement audacieux, et qui traite d'une période colonialiste indéterminée.
Les personnages sont mis dans des situations non-sensiques, dont la mécanique repose essentiellement sur la banalisation de l'horreur et sur une lubrification faite d'humour noir, mais alors très noir.
De la guerre, des ordres contradictoires, des atrocités, des répétitions qui sont hilarantes dans leur enchaînement...
Enfin... Un truc à lire, bien sûr, mais qui dérangera, surprendra, grattera le lecteur.
Quelques jours après Crazyman, je me dis que L'Association se porte bien !
Matt Murdock
Ceux qui trouvent que L'Association s'est endormie sur ces lauriers ces derniers temps vont pouvoir être surpris puisque de jeunes auteurs Florent Ruppert et Jérome Mulot viennent d'y sortir un album vraiment bon, sombre, dérangeant comme on en attendait dans la BD dite indépendante.

De Florent Ruppert et Jérome Mulot je n'avais qu'une courte histoire édité par Les Taupes de l'espace dans le collectif Le Nouveau Journal de Judith et Marinette, où l'on pouvait déjà y voir leur mise en scène froide, violente, et doté d'une sacré dose d'humour noire. On y voyait deux clowns, l'un jongle, l'autre lui parle et a envie de vomir. Dès la deuxième case, le clown se met à jongler avec des haches et des tronçonneuses, pendant que l'autre est vraiment malade, avant de ne voir sur la troisième case que le premier clown qui jongle avec des membres tranchés. Bref une ambiance plutôt dure, mais dont la violence est un peu dédramatisée par le dessin minimaliste qui vient donner un peu de recul à l'ensemble, permettant ainsi au lecteur de respirer. Mais face à ces mises en situations on ne sait s'il faut en rire, tellement elles sont absurdes, où s'il faut être terrifié car elles sont assez noires. Bref une bonne dose d?humour noir.

Safari Monseigneur est du même acabit, sans l?humour noir, comme s'il ne reste que la violence sourde et froide. Deux journalistes partent faire un reportage sur un bateau de guerre stationné en Afrique, et dont certains membres de l'équipage partent faire un safari. Du moins c'est ce qu'on comprend, car cet album est une succession de scénettes, qui contiennent à chaque fois une bonne dose de violence sourde et froide. On est confronté à un univers exclusivement masculin, violent, misogyne, homophobe, militaire. Cette violence est répétée dans chacune des scénettes, mais, encore une fois, le trait minimaliste donne un peu de recul à tout ça. Et on se dit que ce Safari Monseigneur est sacrément barré. En tout cas avec des titres pareils l'Association se porte bien.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin