| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Futuropolis

complétez cette fiche
Rupestres !
Année2011
EditeurFuturopolis
Bullenote [détail]

- [], Davodeau Etienne (SD)
- [], Guibert Emmanuel (SD)
- [], Mathieu Marc-Antoine (SD)
- [], Prudhomme David (SD)
- [], Rabaté Pascal (SD)
- [], Troub's (SD)
D : Dessin S : Scénario

Paléolithique est la première et plus longue période de la Préhistoire. Elle commence avec l'apparition de l'Homme, il y a environ trois millions d’années.
L’art préhistorique est né partout dans le monde. Des images dessinées sur des cailloux, des bouts d’os, d'écorce, dans l’air, sur le sol, dans les abris sous roche, et dans les grottes profondes. Ainsi, à même la peau de la nature, l’homme du Paléolithique a signé durablement son existence sur Terre.

Le geste du dessin, qui était fait à l’époque, est le même aujourd’hui !
Alors, le réseau Clastres, puisque c’est ainsi que se baptise la petite troupe, est fébrile ! Les « six » vont pénétrer dans un univers qui n’a plus rien à voir avec ce qu’ils connaissent. Ils entrent pour voir les dessins, et c’est d’abord la grotte qui leur saute aux yeux. Un monde fragile, silencieux, obscur, humide et diablement méandreux.

 

1 avis

NDZ
Une bête à six têtes et six mains, ça aurait pu être grotte…sque. Mais les six membres du réseau Clastres sont six artistes d'envergure. Alors on les mets dans le noir, on leur laisse le temps... et on a un truc hors du commun. Un OVNI. Les styles, les réflexions, les expérimentations se mêlent, comme se sont mêlées les lignes de leurs aînés. A priori hermétique au postulat de base, la fascination préhistorique m'ayant quittée depuis déjà plus de 20 ans au point d'être même parfois frileux face aux récits abordant la période (j'ai mis du temps à lire le pourtant bon Age de raison), à la lecture, le lien a été créé et ne s'est pas rompu : les auteurs m'ont transmis leur passion, leur émerveillement, leurs questions. Alors, certes, il y a passages plus inspirés que d'autres, on risque parfois de glisser sur une énième évocation du mythe de la caverne, de la sempiternelle rencontre homme moderne/homme des cavernes (habitus Hibernatus)... mais ça vaut le coup de passer ces (tords) boyaux pour se retrouver un peu plus loin dans une nouvelle salle/page magistrale.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin