| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par karine
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Albin Michel

complétez cette fiche
Hallorave
ScénarioPirus Michel
DessinMezzo
CouleursRuby
Année2005
EditeurAlbin Michel
SérieLe roi des mouches, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

"Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi bien. J'avais l'impression qu'on me gonflait le cerveau avec une pompe à vélo. J'avais l'impression qu'il grandissait sous ma tête et qu'il allait bientôt exploser. Et j'avais envie qu'il explose... J'avais envie que mon cerveau se répande dans la campagne."

 

1 avis

Matt Murdock
Les albums de Mezzo et Pirus sont un peu à part dans l'univers de la bande dessinée franco-belge. Il est vrai que les polars particulièrement noirs que sont Deux Tueurs et Mickey, Mickey (deux chef-d'oeuvres chaudement recommandés) font un peu office d'OVNI au milieu des productions récentes. En effet l'univers de Mezzo et Pirus est tellement influencé par les USA (les polars hard-boiled, les comics de Charles Burns et Daniel Clowes) qu'on ne peut que féliciter les auteurs d'avoir eu le culot de changer un peu le paysage de la bande dessinée franco-belges.

Le Roi des Mouches raconte plusieurs petites histoires de personnages, principalement des adolescents un peu paumé, tous habitant dans une Alsace française qui rappelle fortement l'Amérique banlieusarde du Black Hole de Charles Burns. Chaque épisode est raconté par un personnage, dont le point de vue vient compléter le reste des autres histoires. On y croise Eric qui vit avec sa mère divorcée, en se baladant avec un masque de mouche géant sur la tête, Denis qui deale de la dope, Sal la serveuse qui couche avec Eric et Denis, Marie qui est encore vierge mais pas pour longtemps, car elle va rencontrer Eric, Ringo le joueur de bowling qui vole des outils, Le père schizophrène de Marie, etc ... Bref cet album retrace les histoires névrosées de ses personnages.

Le Roi des Mouches ne manque pas de références, on pense bien sur à Black Hole de Charles Burns et Comme un Gant de Velours Pris dans la fonte. Mais l'album de Mezzo et Pirus les assume pleinement, et ces deriners n'ont pas peur de se frotter à de telles pointures, et finissent par exister en tant que tel. D'abord en transposant l'ambiance noire des comics de Burns et Clowes dans une Alsace où on finit par croire qu'elle ressemble à certains coins d'Amérique profonde. Maisla narration est assez différente de Burns et Clowes, ici les dessins de Mezzo ne semblent être là que pour illustrer les textes de Pirus, il y a tellement peu de bulles, qu'une distance et une froideur assez générale finit par l'emporter à la lecture. On peut aussi y voir quelques références à d'autres domaines que la BD, comme les romans de Bret Easton Ellis, tellement les adolescents du Roi Des Mouches font penser à ceux des Lois de l'Attraction. Enfin le calme relatif de ces protagonistes, mais dont la vie privée cache quelques choses d'assez sombres, noirs et monstrueux, n'est pas sans rappeler l'ambiance de Blue Velvet ou Twin Peaks de David Lynch. Les dessins de Mezzo sont superbes, ils font bien évidemment penser à Burns et Clowes, mais il est vrai que l'initiative, en France du moins, est suffisamment rare pour être soulignée, on a pas droit ici aux énièmes clones de Trondheim, Blain, David B, ou Blutch, mais bel et bien à un dessinateur qui cherche à donner un ton assez différents à ce que l'on peut voir sur nos vertes contrées (tout en étant très proche de Burns, certe).

En tout cas ce Roi des Mouches constitue le premier chef d'oeuvre de l'année. Cool !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin