| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Ristorante Paradiso
ScénarioOno Natsume
DessinOno Natsume
CouleursNoir et Blanc
Année2010
EditeurKana
CollectionBig Kana
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Ristorante Paradiso conte l'histoire d'une jeune fille de 21 ans, Nicoletta qui débarque dans le restaurant Casetta dell’orso à Rome avec la ferme attention de révéler son existence au patron, Lorenzo, devenu le second mari de sa mère… Tout le personnel masculin employé au restaurant porte des lunettes de presbytes (celles que l’on porte au bout du nez) et a plus de cinquante ans. La mère de Nicoletta trouve en effet très rassurant d’être servie par des « gentlemen ». La clientèle du restaurant, féminine pour la plupart, est sensible au charme de ces serveurs dont certains doivent avoir passé l’âge de la retraite. Nicoletta, pour sa part, n’a d’yeux que pour le serveur Claudio, et se demande si elle est vraiment amoureuse… Nicoletta va devenir aide-cuisinière pour approcher plus facilement tout ce petit monde et, à l’instar du lecteur, en découvrir un peu plus sur leur vie…

 

1 avis

rohagus
Ristorante Paradiso est un one-shot ayant pour cadre, comme son nom l'indique, un restaurant assez luxueux dans le centre-ville de Rome.

Sa particularité : tout le personnel est composé de beaux cinquantenaires séduisants et gentils. La clientèle féminine vient nombreuse pour profiter autant de leur charme et de leur distinction que de la bonne cuisine. C'est au sympathique patron de ce restaurant que Nicoletta, jeune fille élevée par sa grand-mère, est bien décidée d'apprendre qu'elle est la fille cachée que la femme de ce dernier a eu d'un précédent mariage. Mais elle va se laisser séduire par l'ambiance chaleureuse de l'endroit et, plutôt que d'y introduire le chaos, elle va préférer s'intégrer à tout ce petit monde.

Natsume Ono a un style graphique bien à elle, à la fois très personnel mais également proche du genre shojo avec des personnages minces, presque anorexiques et aux longs doigts fins. Son encrage épais et ses visages très reconnaissables aux traits doux et expressifs me plaisent bien et donnent toute une atmosphère à ses récits.

Même si le thème de la bonne chère et du vin est très présent dans ce manga, restaurant oblige, ce sont avant tout les personnages et leurs relations personnelles qui sont le sujet principal. Chacun des membres du personnel et leurs proches ont des personnalités bien spécifiques, jamais exagérées et toutes assez originales. Ils sont plutôt attachants même si le petit monde imaginé par l'auteure a des petits côtés un peu trop parfaits. Un des sujets abordés dans ce récit est aussi la possibilité d'une relation amoureuse entre une jeune femme de la vingtaine et un homme mûr de la cinquantaine. A cela, aucune réponse précise ne sera apportée mais le point reste ouvert.

C'est un manga plaisant à lire. Sentimental, il ne s'y passe finalement que peu de choses, juste des relations entre personnages et des dialogues, mais le charisme des personnages et l'ambiance de restaurant de luxe au coeur de Rome est tout à fait agréable.

A noter que suite à la parution de ce one-shot, l'auteure a décidé de faire revivre ses personnages et ce restaurant dans une nouvelle série, Gente, se passant avant et après les évènements contés ici.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin