crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par gilles
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Les Humanoïdes Associés

compl�tez cette fiche
Région étrangère
Sc�narioDionnet Jean-Pierre
DessinBeb-Deum
Ann�e1989
EditeurLes Humanoïdes Associés
CollectionPied Jaloux
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

2 avis

CoeurDePat
Argl. Dans le genre truc bizarre et malsain, "Région étrangère" postule pour le podium. Si le dessin de Beb Deum est très rond, lisse et souvent très beau (quoique parfois plus proche de l'illustration que du "simple" dessin), si les cadrages sont souvent originaux, avec de nombreuses déformations bien rendues, en revanche son sujet est glauque au possible. Tortures, mutilations, sado-masochisme, le tout montré parfois très très explicitement... certes, c'est peu courant, mais pour ma part je trouve ça... trop cruel. Là où même l'ignoble "Gilles Hamesh" réussit à me faire rire pour cause de parodie trop évidente, ici l'ambiguité est trop présente entre douleur et plaisir, histoire et perversité. D'autant plus que la part accordée à ces horreurs est très grande, même au regard de l'intrigue de fond qui est finalement peu développée.
Bref, sentiment de malaise, vague dégoût, répulsion, intérêt tout de même pour le dessin (qui est très particulier), voilà le cocktail que cet album a suscité chez moi.
Thierry
je continue d'exhumer des vieilleries de ma BDthèque. Hier, ce fut "Région Étrangère" de Beb Deum et Dionnet, paru dans la défunte collection "Pied Jaloux" des Humanos. "Pied Jaloux" publia quelques chef d'oeuvres mais aussi énormément de... choses a la limite du publiable. "Région Étrangère" se situe plutôt dans la deuxième catégorie. Le "Ville d'Alger", plus grand vaisseau de plaisance de la galaxie, entame une croisière aux confins de l'univers connu. Ce paquebot de l'espace est un véritable temple voue aux plaisirs et les passagers se ne font pas prier pour profiter des multiples plaisirs qui leur sont proposés. Un meurtre survient, puis un autre... ce dans l'indifférence générale, les passagers ne pensant qu'a leur propre plaisir. Il n'y a pas la moindre piste. Et si le vaisseau lui-même était responsable de ces meurtres ?
Comme l'a écrit Coeur de Pat, cet album véhicule une sensation malsaine de par certaines scènes très graphiques. Par exemple, une grosse dondon se prépare a se faire lutiner par des angelots très sexués mais se retrouve littéralement embrochée. Le dessin de Beb Deum, très rond, crée un décalage qui accentue encore le malaise. Mais tout cela finit par paraître très gratuit. Le scénario, très elliptique, semble ne servir de prétexte qu'a enfiler quelques scènes perverses sans s'appesantir outre mesure sur l'intrigue qui ne manquait pourtant pas d'intérêt.
"Région Étrangère" apparaît comme un production typique d'une certaine bande dessinée des années 80 qui privilégiait le dessin avant tout. Celui de Beb Deum se révèle d'ailleurs très original. Certaines planches sont superbes. Mais cette bande dessinée, voulant s'imposer comme un média adulte, préférait jouer la carte de la violence et du sexe au lieu de celle de l'intelligence pour atteindre son but. Reste une curiosité a mi-chemin entre érotisme et SF au charme désuet.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin