crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par lldm
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Dargaud

compl�tez cette fiche
Le Grimoire des Dieux
Sc�narioLoisel Régis | Le Tendre Serge
DessinAouamri Mohamed
CouleursLapierre François
Ann�e2007
EditeurDargaud
S�rieLa Quête de l'Oiseau du temps, tome 2
autres tomes1.5 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [d�tail]

Sur les terres d’Akbar, plusieurs meurtres d’enfants de Princes Sorciers entachent la – relative – quiétude de la région. Détail troublant, chaque victime porte un signe sur son corps : la mystérieuse secte de « l’Ordre des signes » serait-elle responsable de ces assassinats ?

De son côté, depuis la mort de Javin, Bragon s’est endurci au contact de Frange qui lui a appris le maniement des armes. Sur les conseils de ce dernier, Bragon décide de partir dans la cité de Vaguamare afin de participer aux combats qui lui permettront de s’aguerrir plus encore. Et, peut être, d’attirer l’attention du redoutable Rige même si certains affirment que ce personnage n’a jamais existé et qu’il ne serait qu’une légende. C’est aussi pour lui une façon de s’éloigner de la troublante princesse Mara dont il est secrètement amoureux. Mais comment, lui un roturier, pourrait-il séduire une dame de son rang ?

Inquiet des événements, le père de Mara pense que « l’Ordre des signes » prépare une conspiration et décide d’envoyer sa fille retrouver un grimoire dans lequel les Dieux ont inscrit leurs pouvoirs magiques qui ont neutralisé le terrible dieu Ramor. Persuadé que ce dieu pourrait se réveiller, il est convaincu que seul le grimoire pourrait les sauver. Seul hic : ce précieux document se situe quelque part au coeur du Matbâta, une forteresse naturelle infranchissable et dangereuse...

 

1 avis

Coacho
Et voilà, Aouamri en a fini de digérer l’univers et accouche enfin dans la douleur de son tome de cette série qui se déroule avant la mythique et fondatrice du genre « Quête de l’Oiseau du temps ».
On retrouve donc cet univers qui avait été fatal à Lidwine auparavant et qui reste la propriété marquée graphiquement de Régis Loisel.
Mais on est en terrain de connaissance, Aouamri se fondant parfaitement dans les repères graphique de son glorieux et illustre aîné.
Alors sinon, que se passe-t-il dans cet album ?
Et bien je dois avouer ne plus trop le savoir… J’ai lu, ça ne m’a pas déplu, mais le genre de l’héroïc-fantasy a été tellement galvaudé que j’ai du mal à éprouver un plaisir quelconque ou à manifester un intérêt curieux au fond de l’histoire.
Surtout que là, on est dans un truc vachement linéaire, avec une quête classique, quelques chemins de traverse, un poil d’action, blablabla…
Mais je crois que le pire en fait, c’est cette espèce de connivence que Le Tendre cherche à installer entre lui et le lecteur… Cette espèce de référence pas forcément très fine faite à ceux qui ont lu la Quête fini même par être ennuyeuse à la longue, c’est dire…
Et pourtant, je fais partie de ceux qui avaient été convaincus par la série mère…
L’album n’est donc pas désagréable dans son ensemble, le dessin est chatoyant à l’envie, beau, les décors sont fouillés, travaillés, mais ça ne reste pas dans les annales…
Tout du moins ça ne fait pas partie de mes incontournables personnels à moi que j’ai !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin