crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

çà et là

compl�tez cette fiche
Points de vues
Sc�narioKuper Peter
DessinKuper Peter
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2005
Editeurçà et là
S�riePoints de vues, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

Points de Vues rassemble les premiers comic strips à avoir jamais été publiés dans le New York Times . Publiées sous le nom de Eye of the Beholder , littéralement " l'oeil de l'observateur " et entièrement réalisées à la carte à gratter, ces histoires courtes sans paroles sont une nouvelle occasion pour Peter Kuper de laisser libre cours à son regard critique, tout en rendant hommage à Franz Masereel et Lynd Ward, les maîtres du récit en gravure sur bois. Dans Points de Vues , Peter Kuper brosse un portrait parfois humoristique et souvent acerbe de ses concitoyens new-yorkais, avec un accent particulier sur les travers de la société de consommation, ce qui ne saurait surprendre de la part de cet auteur, co-fondateur en 1979 de la revue de bande dessinée politique World War 3 Illustrated .

 

1 avis

Gilles
Les éditions ça et là publient donc le troisième livre de Peter Kuper en français après les récents La Métamorphose chez Rackham et Le Système aux éditions de l'An 2.

Il s'agit cette fois d'une compilation de strips parus dans le New York Times, ce qui avait d'ailleurs été une première pour ce type de publication dans ce journal. Ces strips sont toutefois construits de façon original puisqu'à chaque fois, un strip carré de 4 cases est suivi par une case isolée présentant le point de vue ou le contre point de vue du strip initial.

Le mécanisme de ces strips installe une espèce de dialogue avec le lecteur qui n'est plus entièrement passif et je me suis rapidement pris au jeu qui consiste à essayer de deviner la chute avant de tourner la page pour la découvrir. Si quelques strips sont assez simples à anticiper, la grande majorité d'entre eux m'ont d'ailleurs surpris en prenant un contre-pied inattendu qui pimente la lecture.

Il ne s'agit toutefois pas que d'un exercice de style puisque cette collection de strips entièrement réalisés à la carte à gratter témoigne également du regard incisif que Peter Kuper porte sur la société qui l'entoure (société américaine en l'occurence mais qui peut être facilement transposée dans n'importe quelle grande ville occidentale).

Bref, j'ai craqué pour ce petit livre carré (100 pages malgré tout) qui inaugure avec bonheur les premières publications des éditions çà et là.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin