| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioLefèvre Didier | Guibert Emmanuel
DessinGuibert Emmanuel
CouleursLemercier Frédéric
Année2006
EditeurDupuis
CollectionAire Libre
SérieLe Photographe, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Fin 1986. Après trois mois passés avec les MSF en Afghanistan, Didier Lefèvre, le Photographe, décide de rentrer en France. Seul. Juliette, la chef de mission, s'y oppose. Seul, sans parler la langue, sans la protection de l'équipe, c'est trop dangereux. Didier insiste. Juliette, finalement, lui cède la responsabilité qu'elle exerce sur lui : " Tu es majeur et vacciné. Si tu veux partir, pars ". Et c'est le retour. Un retour riche en péripéties et en rencontres, léger et heureux dans les premiers jours, âpre et pénible à l'extrême les jours suivants en témoignent les photos qu'il en a rapportées, et le récit qu'il en a fait. La mission et le chemin du retour marqueront sa vie à jamais. De la même façon que longtemps encore après avoir refermé ce livre poignant, merveilleusement écrit, photographié et dessiné, les lecteurs auront l'Afghanistan chevillée au coeur, et qu'ils n'oublieront jamais ces hommes et ces femmes qui " tentent de réparer ce que d'autres détruisent ".

 

1 avis

coacho
Suis-je objectif dès lors qu’il faut parler d’Emmanuel Guibert ?
Sûrement pas… Mais objectivement, son œuvre entière force le respect.
Touche à tout graphique, traitant de tous les sujets et tous les univers, ce passionnant passionné nous entraîne dans cette série de 3 tomes à la découverte de l’éprouvant voyage en Afghanistan de son ami Didier Lefèvre.
Celui-ci, photographe reporter, décida d’aller pratiquer son métier en se jouxtant à une mission de MSF qui allait le conduire à la découverte de ce pays en guerre contre l’oppressant régime soviétique.
Habile et subtil mélange de dessin minimalistes et de photos prises par Didier Lefèvre, ces albums sont la preuve éclatante du talent de conteur d’histoire qu’est Emmanuel Guibert.
L’alchimie délicate des 2 arts qui nous sont proposés fonctionnent à merveille et on sent très ostensiblement la force du récit et la douleur ressentie par la simple force du dessin.
C’est puissant, beau, et nous emmène aux confins de la folie lors de ce voyage de retour que le photographe veut effectuer seul pour aller plus vite.
Epuisé, affamé, racketté, au bord de l’évanouissement, malade, livré à lui-même dans un pays qui lui est devenu hostile, Didier va tout haïr, à commencer par lui-même, dans cette randonnée périlleuse qui lui permettra d’apprendre à se connaître.
C’est sublime, tout simplement. Dans l’euphorie de son départ jusque dans sa lente agonie au milieu de la neige de ce col perché à plusieurs milliers de mètres d’altitude, lorsqu’il perd tout contrôle et cède à la presque folie, l’album devient oppressant, et usant pour le lecteur.
Je vous laisse découvrir le dénouement de cette incroyable aventure vécue, bien réelle, qui aura eu des conséquences sanitaires importantes pour Didier Lefèvre.
L’appendice de ce dernier opus nous offre 4 pages sur le devenir des différents protagonistes rencontrés durant ce périple et un Dvd de 40 mn réalisé par Juliette Fournot.
Ce documentaire, choc, est un parfait complément au triptyque formidable que les auteurs nous ont offert. La vidéo, la photo, le dessin… Un cocktail fou qui nous révèle d’incroyables saveurs. A lire d’urgence chez Dupuis, dans la collection Aire Libre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin