crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Grunt
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Dupuis

compl�tez cette fiche
Pourquoi cette nuit est-elle différente des autres nuits ?
Sc�narioSfar Joann
DessinGuibert Emmanuel
CouleursWalter (Pezzali)
Ann�e2001
EditeurDupuis
CollectionRepérage
S�rieLes Olives Noires, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

« - Papa ? Si l'Éternel te disait de monter sur une colline et de me sacrifier, comme il l'a fait pour Abraham... Tu obéirais ?
- Bien sûr. »
Ainsi répond Yaacov à son fils Gamaliel. Nous sommes à Jérusalem, à l'époque du Christ. Gamaliel, un petit garçon de 10 ans, et son père viennent sacrifier un bouc au Temple pour la fête du Pessach. Mais Yaacov se heurte aux gardiens du Temple lors d'une rixe qui tourne à l'émeute, réprimée par la légion romaine. Dès lors, Yaacov, considéré comme le meneur, se retrouve hors-la-loi et doit quitter la ville alors qu'il vient d'être séparé de son fils. Gamaliel est recueilli par deux soldats déserteurs, Cotus et Camulos, qui l'emmènent dans leur fuite. Révoltes, répressions : Gamaliel va être entraîné malgré lui dans la grande aventure... sous les oliviers de Judée.

 

1 avis

frads
Avec ce premier tome de la série "Les Olives Noires", Joann Sfar réalisa assurément un véritable coup de maître scénaristique. En effet, lorsque je me suis lancé dans la lecture de cet album, je me suis senti irrémédiablement et immédiatement séduit par la justesse des dialogues, que ça aille de l'enfant Gamaliel aux deux déserteurs romains en passant par la vendeuse de statuettes et la "maitresse de famille".

Tout commence donc par le départ en pélerinage de Gamaliel et son père, pour rendre hommage à la mère disparue de l'enfant. Dès ce moment là, les dialogues donnent déjà le ton, comme on peut le voir dans le résumé de LE site et au dos de l'album, également.
Franchement, vous raconter la suite de l'histoire, ce serait vous gâcher le plaisir, car cet album se lit (et se relit maintes fois) assez vite. C'est sans doute son seul défaut d'ailleurs.

Mais ce défaut est malgré tout très vite oublié car, c'est en tout cas l'impression que ça m'a fait au terme de la lecture, on a réellement l'impression d'avoir vécu quelque chose de profond en refermant le livre, en tout cas on n'a pas perdu son temps, on a envie de réfléchir.
Chaque mot, aussi simple soit-il, chaque évènement de l'histiore accroche le lecteur à l'histoire, et on n'a vraiment pas envie de s'en détacher.

Et pour couronner le tout, le désormais célèbre découpage en gauffrier qui caractérise les bandes (co-)réalisées par Sfar, avec à l'intérieur le dessin (ô combien attachant, agréable, et envoutant par sa simplicité qui ressemble parfois à du tout bon Hergé) de Emmanuel Guibert donne un rendu tout à fait parfait à cet album, je ne le répéterai jamais assez, tout bonnement génialissime.

Et je m'en voudrais de ne pas parler de cette savoureuse chèvre qui qui suit comme une ombre (au propre comme au figuré) Gamaliel dans tous ses déplacements.

Bref, on a là un album d'une richesse exceptionnelle, au niveau de la forme, certes, mais surtout sur le fond, où les sujets et les idées bien placés frappent sans cesse là où il faut.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à sauter sur le second si vous en redemandez, même si ce dernier est déjà un peu plus "amusant au sens propre du terme", mais je me sauve car c'est déjà une autre histoire :o)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin