| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Pika

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioNinomiya Tomoko
DessinNinomiya Tomoko
CouleursNoir et Blanc
Année2009
EditeurPika
SérieNodame Cantabile, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Megumi Noda, dite Nodame, est une des élèves ratées de l’université de musique Momogaoka, Shin’ichi Chiaki en est un des plus doués. Ryûtarô Miné est un rebelle au talent limité. La rencontre de ces trois là suite au refus de Chiaki de continuer à suivre les cours de piano bornés du professeur de l’élite de l’école. Après tout, ce que notre jeune prodige veut, c’est être chef d’orchestre. Muté suite à son incartade auprès d’un autre enseignant chargé des cas désespérés, Chiaki va devoir composer avec Nodame, géniale pianiste mais à l’hygiène de vie déplorable et au manque de sérieux incompatible avec les études musicales. À ce couple que tout oppose, sauf le talent, vient s’ajouter Miné qui est à la recherche d’un élève pour pouvoir l’accompagner au piano lors de son examen de violon. Avec de tels boulets au pied, Chiaki va-t-il réussir enfin à réaliser son rêve, devenir un directeur d’orchestre ?

Nodame Cantabile est un josei en 21 volumes, toujours en cours dans le magazine Kiss de l’éditeur Kodansha, qui connaît un énorme succès au Japon. Il est un des rares titres de sa catégorie à se hisser au sommet des meilleures ventes de mangas. Il faut dire que la série a été déclinée en un feuilleton télévisé à succès (drama), un téléfilm en deux parties ainsi qu’une série d’animation sur la grande chaîne de télévision privée Fuji TV. Tomoko Ninomiya, l’auteure, est connue en francophonie pour l’excellent Tensai Family Company, manga qui n’a rencontré qu’un succès critique, les ventes étant très mauvaises. Il faut dire que le sujet et surtout le dessin étaient loin des canons des fans. Ce lourd passif n’a donc pas découragé Pika, espérant peut-être que la musique soit un thème plus porteur que le monde des affaires, surtout que le dessin est toujours le même.

En effet, impossible de ne pas faire un parallèle entre les deux œuvres de la mangaka. Outre un graphisme très similaire, les protagonistes sont des têtes à claque, géniales à leur manière. Chiaki est extrêmement exigeant envers lui-même et envers les autres. Mais fréquenter des individus comme Nodame et Miné semble devoir l’amener à évoluer. Pour l’instant, ce premier volume se contente de poser les bases de l’histoire, les personnages ne sont pas approfondis. On reste donc sur la réserve, tout en restant confiant, attendant de voir où l’auteure va nous emmener. Concernant la version française, on regrettera un travail un peu limité. Outre quelques termes de japonais qui auraient pu être remplacés (on a déjà fort à faire avec les termes musicaux), l’adaptation graphique est limitée, statique, et certains sous-titrages d’onomatopées ne se justifient pas. On est très loin de la qualité made in Pika d’une époque. Au moins, l’éditeur nous a épargné son imprimeur allemand...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin