créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Drugstore / Vent des Savanes

compl�tez cette fiche
No Comment
Sc�narioBrun Ivan
DessinBrun Ivan
Ann�e2008
EditeurDrugstore / Vent des Savanes
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Le quotidien d’une humanité, notre humanité, qui mène une vie pathétique dominée par ses bas instincts. Ivan Brun prend le lecteur à la gorge pour dénoncer l’apathie et la déchéance du monde contemporain.

 

1 avis

Coacho
Oh la jolie petite bande dessinée muette aux personnages aux grosses têtes gentilles !
Miam, un vrai plaisir visuel que l’on voudrait partager avec ses enfants.
Oui mais voilà, si on regarde ce beau livre d’images avec ses enfants, il y a fort à parier qu’on risque de les traumatiser !
Car Ivan Brun a décidé de jouer la carte de l’innocence pour mieux amener sa vision cruelle de notre société consumériste.
Tous les travers son disséqués avec violence, hargne, rage, que ce soient les émissions de télé-réalité, le monde du travail, le sexe, la cuisine, tout y passe, dans l’exagération, dans l’outrance, dans l’excès. C’est une débauche de sang, d’horreurs, et une façon bien singulière d’exposer son ras-le-bol d’une société où tout est en accéléré, jusqu’à la nausée, le rejet ultime. Alors oui, ça fait mouche. Chaque petite action n’est jamais innocente et tout finit extrêmement mal, soulevant le cœur, les émotions et la conscience du lecteur.
Le dessin aide grandement à abuser de ce phénomène, créant une dichotomie qui sert le propos outrageusement fort de l’auteur.
Pour améliorer la compréhension de ses idées, il utilise des lieux qu’on identifie d’un seul coup d’œil comme des régions qui nous sont familières, il joue d’une iconographie intelligente, subtile, qui fait mouche à chaque fois et évite la mauvaise interprétation.
Bref c’est extrêmement bien fait.
Cela étant, j’aurais la volonté d’écrire que ce livre est la référence ultime en la matière mais je ne peux décemment pas mettre la note maximum car même si personnellement, je suis assez désabusé par mes contemporains, je garde un fond d’optimiste qui m’empêche d’aller si loin dans la noirceur. Cet excès est unique et devrait en faire le mètre étalon, mais j’aurais tellement aimé une petite lueur d’espoir, même une destruction massive avec un projet de reconstruction… Rha, noir c’est noir, il n’y aurait donc plus d’espoir ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin