| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par gdie79
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioKiki
DessinKiki
CouleursNoir et Blanc
Année2008
EditeurTaïfu Comics
CollectionJosei
SérieNibun No Ichi, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Jiggy et Maggy sont des jumeaux bien étranges: lorsque l'un se réveille, l'autre entre dans un profond sommeil léthargique...
Mais ils restent, malgré tout, liés par leur cinq sens et vivent ainsi de surprenantes expériences et de troublants émois.
La rencontre avec Shiu va changer leur vie. Véritable chevalier servant de Maggy, il va, par le biais d’un robot-canard, permettre aux jumeaux de vivre « presque » ensemble…

 

1 avis

herbv
Dans un futur proche où les technologies de l’intelligence artificielle ont énormément progressé, nous faisons la connaissance de Shiu, un mystérieux lycéen, et des collégiens jumeaux Jiggy et Maggy qui se partagent leur vie de bien étrange façon. Quand l’un est éveillé, l’autre dort et vice-versa. Cela ne les empêche pas d’être reliés par leurs cinq sens, ce qui les amène à un partage qui n’est pas sans poser certains problèmes dans diverses circonstances, comme lorsque Jiggy va voir un film d’horreur ou que Maggy embrasse Shiu. Vivant dans un internat regroupant des élèves de primaire au lycée, les trois viennent à se rencontrer et même à vivre dans la même chambre, ce qui est évidemment interdit par le règlement intérieur. C’est alors qu’un étrange ménage à trois se met en place, rapidement perturbé par l’intrusion de l’ancienne petite amie de Shiu...

Nibun no ichi est le manga le plus récent de Kiki, auteure qu’on a découverte avec le formidable Love Me Tender. La série, en trois volumes, vient de se terminer au Japon, ce qui est une bonne nouvelle pour les lecteurs francophones. Ainsi, on sait qu’on n’aura pas des années à attendre une suite, la mangaka étant très lente à produire, et que l’humour ne devrait pas faiblir jusqu’à la fin. On retrouve donc avec plaisir le fin dessin de Kiki et ses histoires légères. En effet, comme elle l’écrit dans sa postface, l’auteure a pu placer dans cette série courte des personnages de lycéens facétieux et développer une histoire légère. Quand on sait à quel point Love Me Tender est tout sauf sombre, on imagine sans mal que la seule prétention est ici de s’amuser, mais de façon plutôt subtile. Le résultat est une réussite totale et c’est avec impatience qu’on attend de lire la suite, le sourire aux lèvres.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin