| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Herbv


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 6
ScénarioHoshi Yoriko
DessinHoshi Yoriko
CouleursNoir et Blanc
Année2014
EditeurKana
CollectionMade In
SérieNekomura-san, tome 6
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Alors que le septième volume vient juste de sortir au Japon, Kana nous propose enfin la version française du tome 6 de Nekomura-san. Dans celui-ci, nous voyons Madame Nekomura revenir de mission pour Monsieur, essayer d’en cacher les véritables raisons à Madame et tenter d’aider Mademoiselle Oniko à surmonter une crise dont elle ne comprend pas clairement les tenants et les aboutissants. En effet, sa grande naïveté (féline ?) n’a d’égale que sa volonté de bien faire. Néanmoins, ce sont en définitive deux armes qui lui permettent de rester au service de la famille Inigami, là où tant de femmes de ménage ont fuit devant tant de dysfonctionnements.

Webcomic en cours depuis plus de dix ans à raison d’une case par jour, et grand succès au Japon (alors que la série n’est toujours pas achevée, une réédition a déjà débuté en version poche), Nekomura-san continue de nous enchanter par son positivisme malgré un propos parfois fort sombre. En effet, la peinture donnée de la famille japonaise, notamment celle des classes privilégiées, est tout sauf réjouissante : père absent et volage, mère au foyer désœuvrée et plus soucieuse de son apparence que de l’éducation de ses deux enfants, fils dont le sérieux semble cacher une grande fumisterie, et fille en révolte contre sa famille, la société en général et son avenir indéfini.

Après six tomes, nous commençons à comprendre où veut en venir Yoriko Hoshi, l’auteure. La peinture de la société japonaise des débuts a été en grande partie remplacée par la chronique de deux femmes en crise : la mère et sa fille. Il faut dire que la lenteur de parution et la lenteur de la narration n’aident pas à donner du rythme au récit et à définir précisément les personnages. En effet, à raison de deux cases par page, même avec une ellipse importante entre chaque, la progression de l’histoire se fait très lentement, d’autant plus que la mangaka ne distille remarques et informations que par petites touches, sans jamais trop s’attarder. Cela n’empêche pourtant pas d’apprécier le titre, tant Madame Nekomura est touchante dans ses efforts à faire le bien autour d’elle.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin