| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par hoody
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Mécanique Générale

complétez cette fiche
Le moral des troupes
ScénarioBeaulieu Jimmy
DessinBeaulieu Jimmy
Année2005
EditeurMécanique Générale
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Ce troisième volume des «nonaventures » de Jimmy Beaulieu porte sur la vie à Montréal, et au Québec en général. Il y est question de désir et de conflits entre les sexes, de fortune et d'infortune, de jeunesse, de mort et d'errance. «Vieillir » est probablement le thème central de ce livre sur le temps qui passe et ce qu'on laisse derrière soi.

Autre publication:

dans Non-Aventures - Planches à la première personne

 

1 avis

Coacho
Quel drôle d’hostie de livre !
L’ayant raté à sa sortie, je n’ai pas pu faire autrement que de me retourner vers ma Swiss Connection pour me le procurer. Cette efficacité n’étant plus à démontrer, je recevais le précieux ouvrage Canadien qui voyagea donc beaucoup avant de finir entre mes mimines fébriles. Et enfin, mon attente fut récompensée…
Au-delà de l’exotisme et du charme des expressions de nos cousins québécois, il faut savoir écouter ce que Jimmy Beaulieu a à nous dire. Il n’est pas ici question des tourments de l’auteur comme c’est souvent les cas dans les auto-bio (ou roman ?) graphies mais bien d’une sorte de journal intime basé sur son environnement qu’il nous propose.
Les réflexions de Jimmy Beaulieu sont celles d’un homme qui sent son enfance partir comme un rêve éthéré et qui cherche à en fixer les quelques substantielles réminiscences sur papier, pour ne jamais les oublier.
Mais il est plus sur la gamme du sentiment, de la sensation que sur quelque récit égocentrique.
Le voilà conscient d’avoir perdu quelques-unes de ses plus belles années, celles liées à l’insouciance de nos tendres années, mais persuadé et convaincu que d’autres nouvelles se présentent à lui et qu’il lui faut savoir les saisir… L’amour porté à sa blonde et le sentiment de plénitude qu’il lui procure en est la démonstration…
Dans un mode narratif qui est celui du monologue introspectif, Jimmy Beaulieu sait éviter les pièges de la lourdeur ou du superflu tout en restant passionnant.
Ceux qui connaissent ses histoires diffusées sur le net dans son « Projet Domiciliaire » seront en terrain de connaissance et sauront apprécier ces instants de vie comme des sourires nostalgiques que vous ne manquerez pas d’avoir à leur évocation.
Le dessin de l’auteur accompagne le récit avec des crayonnés plus ou moins volontairement précis, mais toujours beaux, qui soulignent bien cet aspect fugace et évanescent de notre quotidien…
Le journal intime est bavard, forcément, mais avec légèreté, pertinence, et talent, nous comprenons les motivations d’un auteur attaché à de profondes valeurs familiales, de bonne éducation et conscient des mouvements que nos contemporains impriment à une société un peu trop rapide qui ne laisse plus assez de temps pour se souvenir…
Et les souvenirs, Jimmy aura su imprimer les siens… Un vrai grand plaisir, un vrai grand régal, une vraie hostie de bonne villégiature dans la peau de cet excellent Canadien.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin