crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Dupuis

compl�tez cette fiche
Un lémurien en colo
Sc�narioTarrin Fabrice
DessinTarrin Fabrice
Ann�e2010
EditeurDupuis
S�rieMaki, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

Qui a dit que la colo, c'est plein de bons souvenirs ? Les moniteurs idiots, les campings tout pourris, les filles qui se moquent tout le temps, les garçons qui font les durs... Maki s'en serait bien passé !

Un peu rêveur, un peu gaffeur et très attachant, Maki est le héros malgré lui de gags malicieusement orchestrés par Fabrice Tarrin. Loin de ses copains habituels et de ses parents, Maki va apprendre la vie en colonie de vacances... et ça ne va pas être de tout repos.

 

2 avis

champignac
A travers cette histoire de colo frapadingue Tarrin met en scène à la fois le pire scénario catastrophe qu'on puisse imaginer pour ce genre de périple mais aussi des souvenirs d'ado qui va en colo à reculons (moi ça m'a rappelé quelques de trucs, en fait). De ce mélange entre fiction et souvenir naît un récit à la fois anecdotique et passionnant, car l'adolescence c'est aussi des rencontres, des frayeurs, des amours, des amitiés, des expériences furtives et, parfois si le vent est dans le bon sens, un peu d'aventure.
Donc de ce premier album très frais, très vrai aussi, se dégage beaucoup de plaisirs, Tarrin l'aime bien son petit Lémurien et nous aussi dans la foulée. Et la magie opère d'autant plus grâce à ce dessin remarquablement enlevé, vivant et expressif.
La BD labellisée Spirou touch se renouvelle agréablement bien et je conseille cet album à toutes les tranches d'âge. Allez dévorez aussi Maki, vous ne le regretterez pas !
rohagus
Maki, c'est l'alter ego lémuridé de Fabrice Tarrin qui se met ainsi en scène pour raconter une enfance et une adolescence qui ressemble probablement beaucoup à la sienne.
Pour bien cerner le personnage, cela peut aider d'avoir lu le blog de Fabrice Tarrin ou son adaptation en album chez Delcourt, "Journal intime d'un lémurien". Vous y découvrirez ainsi la forte implication de Fred Neidhart dans la vie et les oeuvres de Tarrin, ainsi que la drôle de secte à laquelle appartient ou appartenait sa mère ou encore quelques-uns de ses amis qu'on aperçoit en coup de vent dans ce premier tome de Maki.
Mais Maki forme une série à part qui peut être lue indépendamment.

Car il s'agit de raconter la vie d'un adolescent assez sympathique et notamment un épisode qui rappellera des souvenirs à nombre de personnes : un été en colonie de vacances à l'époque des premiers émois amoureux avec ses bonheurs et ses soucis. Parmi ces soucis, et non des moindres, trois jeunes racailles qui ont décidé de faire la loi dans la colo et un directeur de colo qui a foutu le camp avec tout le budget des vacances des enfants. Parmi ses bonheurs, une très jolie ado qui s'intéresse de près à Maki depuis qu'elle croit que, comme sa mère, il fait partie de la même secte qu'elle.

A bien des passages, on s'y croirait. Le récit rappelle bien des souvenirs et ranime quelques émotions adolescentes un peu oubliées. Douces amères...
Le dessin est de très belle tenue. Des personnages animaliers vivants et dynamiques, des décors restreints mais maîtrisés et joliment colorisés, une narration et une mise en page très fluide et agréable.
Bref, c'est une lecture qui coule de source, plaisante et amusante.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin