| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Lombard

complétez cette fiche
Sacrées vaches
ScénarioDesberg Stephen
DessinDe Moor Johan
Année2001
EditeurLe Lombard
CollectionTroisième Degré
SérieLait entier, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Un archéologue particulièrement inspiré cherche à travers le monde, les preuves de l'intelligence supérieure des vaches. De grottes préhistoriques en laboratoires de hautes technologies, il n'a de cesse de percer le secret du lait entier!
D'où provient le lait, ce breuvage miraculeux qui permit jadis à l'Homme de passer du stade de pasteur nomade à celui d'éleveur sédentaire? Pourquoi la Vache nous fit-elle un jour, ce cadeau inestimable? Ce mystère profond obsède notre savant, mais toujours les vaches gardent le silence et ses questions demeurent sans réponses. Parfois cependant, un coin du voile se lève, révélant des vérités que le monde scientifique refuse stupidement d'admettre. Alors, les vaches qui façonnèrent secrètement notre Histoire surgissent du passé. Se manifestent également celles qui sauvent à chaque instant notre présent, telle la Vache Pi 3.1416, un surprenant agent secret dont l'existence est attestée par d'étranges documents... Voici d'ailleurs le récit d'une de ses missions les plus périlleuses. Il relate ses démêlés avec le gourou Sri Esmoor qui, pour assouvir une sombre vengeance, rêva d'implanter le culte de la vache sacrée en Europe!

Autre publication:

Sacrées Vaches dans L'intégrale - Volume 3 (La Vache #3)

 

2 avis

everland
Malgré le numéro "1" estampillé sur la jaquette de l'album, "Sacrées Vaches" n'est pas une nouvelle série. Desberg et De Moor avaient déjà publié une dizaine d'épisodes des aventures de ce héros "pas comme les autres" aux éditions Casterman.

Le changement d'éditeur est surtout l'occasion d'une renaissance en fanfare : Nouvel éditeur, nouvelle collection, Desberg s'offre également le luxe de réintroduire les thèmes essentiels de l'histoire afin d'accueillir à bras ouverts les nouveaux lecteurs.

Heureusement, le fil conducteur du récit n'est pas, loin s'en faut, l'intérêt principal de la série. On retrouve avec plaisir la mise en page inventive de De Moor et son dessin haut en couleur ponctué de collages et de vignettes hors narration. L'humour volontairement kitsch de Desberg est croustillant à souhait et nous prouve, s'il en était besoin, que le scénariste de l'Etoile du désert a plus d'une corde à son arc. Bref, "Sacrées vaches" est à l'image du reste de la série : un album savoureux que l'on relit avec plaisir.

Pas si folle, la vache.
CoeurDePat
Cette série fait directement suite à "La vache", des mêmes auteurs mais chez Casterman.

Ne l'ayant pas lue ("La vache"), c'est avec "Sacrées Vaches" que j'ai découvert cet univers.
Première impression : le dessin est superbe. Assez rond, des expressions complètement caricaturales, rigolotes à la limite du débile (c'est un compliment :) ), mais variable : certains passages et/ou personnages sont représentés dans un style légèrement différent, moins lisse, plus "sérieux". Les couleurs sont assez pétantes, mais franchement je les aime beaucoup, elles vont très bien avec l'ambiance de la série.

L'album commence par une reprise complètement détournée d'une des premières scènes de "2001, Odyssée de l'espace", celle -- célèbre -- où le primate découvre le monolithe. Elle est racontée par un savant (un peu fou, hum) qui entend prouver au monde que les vaches sont des êtres supérieurement intelligents, et qui ont permis l'évolution de l'Homme.

Cette façon de faire est un peu étrange, car on retrouve ce professeur au début et à la fin de l'album, le milieu étant une enquête de la Vache à proprement parler. Celle-ci n'est pas de très haut niveau dans le domaine du thriller, loin de là même, mais est gentiment déjantée. L'humour est décalé, et le graphisme joue beaucoup pour nous faire sourire.

Alors voilà, ça n'est pas transcendant, ça n'est pas la bd culte de l'année ni même du mois, mais ça fait sourire, c'est joli, c'est rigolo (100%, hum, private joke), et vala. :)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin