crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Da Rocha
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Vents d'Ouest

compl�tez cette fiche
La Bête
Sc�narioChabouté Christophe
DessinChabouté Christophe
Ann�e2002
EditeurVents d'Ouest
CollectionIntégra
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Dans un village perdu au milieu de nulle part, des corps sont retrouvés atrocement mutilés : qui a pu commettre de si terribles forfaits ? Une vague de terreur déferle à travers tout le hameau, les habitants sont aux abois. Chacun y va de son commentaire, chacun s'observe et la peur se répand.

 

3 avis

Gilles
Chabouté est un surdoué du noir et blanc et il le prouve encore avec cet album. Il y développe une ambiance à la fois froide et intimiste dans ce village où tout le monde se regarde et tout le monde s'observe. Le personnage de l'inspecteur de police est bien réussi et l'on suit avec intérêt son enquête ainsi que ses propres sentiments.

D'un strict point de vue graphique, cet album est déjà excellent tant l'auteur rivalise de dextérité avec les noirs et les blancs. Ce qui en fait un album exceptionnel, c'est que le scénario et la narration sont aussi très bien menés.

Bref, vous aurez compris que j'ai adoré chacune des 140 pages de cet album que je vous recommande chaudement.
CoeurDePat
Chabouté nous a concocté un album sur lequel il y a pas mal de choses à dire...
Côté graphisme tout d'abord. C'est toujours aussi typique de son style, très personnel. Il manie toujours avec autant de bonheur le noir et blanc, c'est une merveille. On aime ou on n'aime pas, moi j'adore.
Côté personnages ensuite. On retrouve dans cet album des "gueules" connues. Les vieilles sorcières, ici grenouilles de bénitier, la peintre (cf Zoé), et par-ci par-là des visages somme toute assez familiers à l'univers de Chabouté. Petit arrière-goût de déjà vu, donc.
Ce qui m'a époustouflé dans cet album, bien plus que dans tout autre qu'il ait fait jusqu'à présent, c'est l'ambiance. Elle est merveilleusement bien développée, et envahit le lecteur dès le tout début. Lugubre, sombre, glauque, oppressante, tenace, je suis véritablement épaté, c'est magnifique. Cela est dû en grande partie aux passages muets, comme par exemple les premières pages de l'album qui nous immergent dans cet univers fermé, mais aussi bien sûr aux personnages de Chabouté et aux expressions qu'il sait si bien leur faire prendre. (Et regardez comment il découpe la scène où le lapin est poursuivi, et le cheminement de la voiture de l'inspecteur ! Très bien fait, ça !!!)
Le scénario quant à lui est tout d'abord excellent. Le mystère est complet, on ne dispose de presque aucun indice, et on patauge dans la neige et le doute avec l'inspecteur Tarpon. Excellent donc, jusqu'à... la fin.
Eh bien oui, il devait y avoir un "mais", et pour moi, il se situe dans la conclusion de l'album, que je trouve somme toute très banale, et donc assez décevante. Un peu comme le soufflé de Gaston Lagaffe : l'ambiance est là, parfaite, la tension monte, monte, elle est patiemment construite pendant 130 pages, et soudain, pouf, le soufflé retombe.
J'aurais volontiers mis un 4 cet album, mais étant donnée la façon dont il se conclut, se sera un 3.

Malgré cela, si vous aimez ce qu'a fait Chabouté (les "Zoé", "Sorcières" et autres "Pleine Lune, je veux dire), vous pouvez vous ruer sur cet album, il en vaut la peine. Et sinon, vous pouvez aussi vous ruer dessus. A part la fin, il est génial.
Bullejury 2002
Cet album a été sélectionné par le bullejury pour l'année 2002. Il ne fait pas forcément l'unanimité mais correspond à un coup de coeur d'un membre particulier du jury, les différentes sensibilités y sont ainsi représentées (du moins on l’espère). Quelques lignes rapides pour motiver ce choix :
"La neige. Le milieu idéal pour mettre en avant la luminosité du noir et blanc de Christophe Chabouté. Un noir et blanc où le gris n'existe pas. Chez ses personnages, c'est la même chose : chacun a une présence et un caractère bien précis. L'univers de la Bête je ne l'ai pas trouvé ailleurs, polar ou sorcellerie, on ne sait rien jusqu'au dénouement.
Une BD pas comme les autres." (nyl)

Album classé "bullechouchou" dans la catégorie "bulledécouvertes".
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin