| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Bullejury 2002
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Tome 4
ScénarioHiroi Ohji
DessinKozaki Yusuke
CouleursNoir et Blanc
Année2007
EditeurTaïfu Comics
CollectionSeinen
SérieKyoko Karasuma - Inspecteur à Asakusa, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
Bullenote [détail]

Kyôko Karasuma et son équipe se rendent dans les environs d’un Temple suspecté de préparer un rituel sacrificiel important pour les “Oni”, le “Segaki Kuyô”.

Le comportement étrange de Karasuma intrigue de plus en plus Sugiura. Kyôko va d’ailleurs se retrouver devant Kirio Uchida, qui va lui révéler la vérité sur l’assassinat de sa famille.

 

1 avis

herbv
En refermant le tome précédent, nous avions laissé l’inspectrice Kyôko Karasuma intégrer, avec son collègue Ray Kumano, une unité combattante créée à l’intérieur d’une section spéciale de la police de Tôkyô dont la mission est de lutter contre la recrudescence d’ONI, ces démons venus recevoir leur lot de femmes sacrifiées en application d’un vieux pacte passé avec le pouvoir japonais. Mais des dissensions entre humains et démons étant apparues sur l’application de ce contrat, une guerre de moins en moins discrète a débuté entre les deux factions. C’est ainsi que nous allons pouvoir assister dans le volume 4 de Kyôko Karasuma, inspectrice à Asakusa à la première mission de cette nouvelle unité constituée par le mystérieux Kôzô Mitamura, un grand spécialiste de l’élimination des ONI, lié à Kyôko par un passé bien trouble.

Cet opus de la série se lit d’un trait, on a le droit à du 100% « pure action ». Même si tout cela reste bien classique, l’histoire est menée de main de maître et on vibre avec les différents combattants. Comme l'histoire progresse suffisamment en parallèle (on en apprend un peu plus sur le passé de Kyôko) tout en gardant un fond solide, aussi bien au niveau politique, économique que religieux, on ne s'ennuie pas un seul instant. N’oublions pas l'arrivée de deux méchants plutôt typés qui permet à la série de ne pas s’enliser. Ainsi, le rythme reste très enlevé et comme il ne faut pas attendre autre chose de ce titre que du divertissement bien fait, on peut dire que le but est parfaitement atteint.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin