créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Chrysostome
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Delcourt

compl�tez cette fiche
Les Enfants de la nuit
Sc�narioMosdi Thomas
DessinCiviello Emmanuel
CouleursCiviello Emmanuel
Ann�e2000
EditeurDelcourt
CollectionTerre de LĂ©gende
S�rieKorrigans, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

Selon la légende, durant la nuit de Samain, des passages s'établissent entre l'Autre Monde, celui des Dieux des temps héroïques, et le nôtre. Cette année-là, l'an 1100 de notre ère, des Cléricaunes du clan de la Forêt ténébreuse massacrent le père de Luaine, une petite irlandaise, et enlèvent sa mère et son grand-père. Recueillie par des Korrigans, Luaine va partir avec eux à la recherche de ses parents disparus, et devra s'opposer aux noirs desseins de Balor, le Maître des Ténèbres...

 

2 avis

everland
Civiello est apparu dans le petit monde de la BD avec "Graine de Folie" qu'il dessinait et scénarisait. Il faut bien avouer que c'était surtout son graphisme qui attirait l'attention car en ce qui concerne le scénario, l'auteur se perdait un peu en chemin, et le lecteur avec lui.

"Korrigans" est en cela une vrai bonne surprise, en s'associant avec Mosdi, Civiello exploite enfin un scénario digne de son dessin. L'univers est très proche de "Graine de folie", peuplé de gnomes et de créatures étranges, parfois violent, assez éloigné des contes de notre enfance pour éveiller notre curiosité et toujours suffisamment proche pour satisfaire notre nostalgie.

Le dessin est, comme toujours, magnifique, inclassable, plus proche de l'illustration que de la bande dessinée à proprement parler, même si Civiello maîtrise à présent mieux le sens du rythme. L'on pourrait encore critiquer longtemps "Korrigans", tant cet album, dans la lignée de la production Delcourt, sort des sentiers battus mais le talent des auteurs associé à l'originalité de l'ensemble suffit à annihiler, comme par enchantement, toutes nos considérations techniques.
pierig
Très bonne entrée en la matière que ce premier tome ! Civello reste ce qu'il est : un auteur "inclassable" qui a su, à la seule force de son graphisme, imposer une bd telle que "la graine de folie" pourtant vide de tout propos cohérent. Avec Korrigans, le scénario peut sembler un peu léger mais, au moins, il a le mérite d'exister! Et Mosdi n'est pas étranger à ce constat, comme lors de la reprise en main du scénario du dernier tome de "la graine de folie".

"Les enfants de la nuit" est un très bon premier tome qui pose les bases du récit. C'est fluide, ca se lit bien! Côté dessins, on pouvait reprocher à Civello dans "la graine de folie" une certaine surcharge nuisant à la compréhension des planches malgré le très bon rendu de celles-ci. Ici, il semble s'être corrigé et a adapté son trait en conséquence sans rien perdre de sa verve.

On ne peut forcément pas mettre culte une série à peine commencée, mais c'est tout comme car elle démarre sur de (très) bonnes bases !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin