crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par pikipu
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Treize Étrange

compl�tez cette fiche
Come back
Sc�narioPothier Nicolas
DessinBrüno
CouleursCroix Laurence
Ann�e2008
EditeurTreize Étrange
CollectionAlbums
S�rieJunk, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

Quand la bande des Jersey Cowpunchers s’est séparée il y a 15 ans pour se ranger, les six membres du groupe pensaient ne jamais se revoir. C’était sans compter sur leur leader Hank Williams qui reforme l’équipe pour un dernier baroud d’honneur : une étrange chasse au trésor dans les montagnes désertiques et enneigées. Passé le moment des retrouvailles, les vieux bandits se voient vite confrontés à leur souvenirs et tentent de revivre un passé depuis longtemps disparu, sans savoir que Hank a organisé ce voyage dans un seul but : régler ses comptes avec celui qui, il y a longtemps, a trahi tous les autres…

 

2 avis

Coacho
Junk est un recueil de clichés.
En rien novateur.
On trouve tous les poncifs du genre, de la quête à la réunion des individus, de la chasse au trésor aux attaques diverses, des bains en eau glacée aux rasades de whisky, tout y est…
Il y a même des longueurs, c’est dire…
Oui mais voilà, il y a toute l’intelligence de Nicolas Pothier au service du dessin magique de Brüno ! Oh je sais, on va encore me reprocher mon manque d’objectivité quand on parle de ce dessinateur, et de ce scénariste, mais bon sang, c’est du tout bon !
Car en jouant des habitudes que nous connaissons tous des westerns, les auteurs nous installent dans une routine confortable, et parient sur les bons sentiments que ça ne va pas manquer de raviver en chaque enfant qui est encore en nous.
Un peu comme les 7 mercenaires, on forme une équipe, avec d’anciens camarades, on voit une diligence à protéger, on est dans les bons vieux films de notre enfance.
Et les longueurs constatées ne sont que des moments finement placés pour accrocher le lecteur, fixer un rythme. C’est passer à côté ou être un lecteur un peu impatient que de prétendre le contraire !
Et les personnages sont déjà si attachants que penser à un simple diptyque me fait déjà regretter la dernière page que je ne tournerai pourtant que d’ici quelques mois !
Et puis Brüno nous régale encore de son trait unique, reconnaissable entre tous, et il accompagne le tout de superbes décors magnifiquement mis en couleurs par la coloriste.
C’était un livre attendu, c’est une réussite. J’en redemande ! Arf !
Cellophane
Ça commence super bien.
Une fois que je me suis fait au trait de Brüno, à la fois carré mais pas vraiment, stylisé mais pas totalement, enfantin mais pas réellement… Bref, un style à part que j’ai eu un peu de mal à appréhender…

Une fois que je me suis fait au dessin, donc, j’ai beaucoup aimé la première moitié, l’idée tordue de la réunion, la remise du pli à chacun, les personnages…

Et puis la seconde moitié devient un peu banale. On les suit et voilà tout, moins de suspense, de surprise, du classique…
Dommage.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin