crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Delcourt

compl�tez cette fiche
Le journal d'un remplaçant
Sc�narioVidberg Martin
DessinVidberg Martin
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2007
EditeurDelcourt
CollectionShampooing
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Martin, jeune remplaçant, découvre à peine son nouveau métier de professeur que le voici catapulté en I.R : Institut de Redressement pour élèves ultra-violents. Sa seule consigne : laissez tomber le scolaire, essayez juste d’installer une ambiance de classe. Il succède à deux professeurs qui ont craqué… Rien ne lui sera épargné à lui non plus !

 

3 avis

alban
Dire qu’il y a quelques temps je n’avais jamais lu d’albums sur le corps enseignant, après le fameux « Jours de classe », voici donc le second album que je découvre sur ce thème.
Graphiquement, Martin Vidberg suit la ligne qu’il avait déjà dévoilé dans le « JO 2012 » (minuscule album de la collection miniblog), ses pommes de terre façon ligne claire sont humanisées et participent à la mise en place d’un univers original ce qui est suffisamment rares dans la bande dessinée « pré formatée » que nous avons l’habitude de découvrir dans les rayons.
Côté scénario, cette histoire est prenante et nous fait dévorer les 124 pages d’une traite, une fois la machine lancée difficile de s’interrompre. Martin Vidberg nous fait partager ses doutes et ses difficultés face à cette situation d’enseigner à des enfants dans un institut de redressement. Difficile de s’imaginer un monde qu’aucun de nous ne connaît et l’on s’interroge tout au long du récit sur ses chances de réussite. La fin est poignante mais je ne vous en dis plus.

Une belle réussite que cet album

Pour plus d’informations, vous pouvez aller visiter son blog : http://www.bulledair.com/everland/ et on croise les doigts pour que les libraires commandent plus de 4 ou 5 albums ;)
bert74
Je viens de lire Le journal d'un remplaçant.

Je l'ai un peu ouvert pour y jeter un oeil, et je me suis vu ne le refermer (le livre, pas l'oeil) qu'au bout d'une heure, après l'avoir fini.

Un peu comme avec Les Mauvaises Gens de Davodeau, ce type de BD-documentaire se révèle vite formidablement intéressant et palpitant. Sur un sujet, l'apprentissage scolaire, qui touche tout le monde en vérité (comme il est relevé dans le bouquin), Martin Vidberg brode une chronique quotidienne de sa propre expérience.

Pour la forme, la grande qualité de l'auteur est d'avoir su conserver tout du long le style "journal de bord" très factuel, sans jamais faire de concession à la dérive autobiographique (sauf une petite fois, mais c'est clairement annoncé comme tel).
La qualité narrative de la simplicité des planches proposées permet également une grande appropriation de l'histoire par le lecteur (je n'ai véritablement pas pu décrocher avant la dernière page).
En revanche, même si les "patates d'Everland" se révèlent très expressives, j'ai parfois eu du mal à identifier tel ou tel personnage (pour tout dire je ne reconnaissais jamais Jonas de Rémy, par exemple), et le texte n'est pas d'une aide absolu sur ce point spécifique. Je pense tout de même que, le propos n'étant pas de présenter une fiction socio-psychologique autour de characters* (*en anglais dans le texte, ça englobe mieux), mais plutôt un rapport factuel, cette option a été délibérément choisie par Martin-Everland pour éviter toute identification aux personnages, ou même de les considérer comme des personnages.
Personne, ici, sous les crayons de l'auteur, ne joue un rôle.

Pour le fond, on peut y trouver dépeint agréablement ce qui fait le quotidien professionnel d'un instit' (pardon "professeur des écoles") d'aujourd'hui, les précisions et les aspects spécifiques du milieu de l'enseignement spécialisé en complément très enrichissant. J'y ai trouvé des échos avec ce que me racontent régulièrement mes amis dans la branche.
Je regrette un peu le redondant discours militant anti-système (le système ici est l'Education Nationale), syndrome, amha, du jeune professeur (faut dire aussi, pour leur défense, qu'ils sont un peu beaucoup lâchés au feu en solo), mais ça m'a fait rire lors des moments ou ce discours est traité avec ironie.
Il n'en reste pas moins que ce Journal est captivant de bout en bout, tant par le style retenu que par son sujet finalement universel, et que je le recommande plus que chaudement.
Coacho
Pour tous ceux qui ne connaissent pas Martin Vidberg, cet album est une bonne occasion de le faire. Ce projet de la collection Shampooing, dirigée par Lewis Trondheim qui lorgne beaucoup du côté de la blogosphère, a d’abord alimenté les pages du blog de l’auteur et à un rythme de parution qui ménageait un suspense assez incroyable pour une œuvre aussi intimiste.
Martin Vidberg nous raconte donc son quotidien de professeur des écoles remplaçant. Il vient d’être muté dans une maison de redressement avec pour but de tenter d’éduquer six adolescents en perte de repères.
A un rythme effréné, il va nous conter la violence de la vie de ces enfants, ainsi que sa propre incapacité à gérer ce groupe qui rejette toute autorité.
C’est fort, plein de tourments, mais aussi de tendresse, et la lecture est même parfois nerveusement éprouvante.
Le dessin est celui de la célèbre patate que les internautes connaissent comme l’œuvre d’Everland, mais là, la multiplicité des personnages rend délicate l’identification. Le tout est cependant habilement décrit par des caractères forts et précis, et un découpage vraiment axé sur le rythme et les moments forts de son année scolaire. Les silences sont d’ailleurs souvent évocateurs et toujours savamment distillés.
Parfois, l’auteur se laisse aller à un discours un peu corporatiste ou trop critique envers son Ministère mais c’est se montrer exigeant voire pinailleur.
L’ensemble reste tout de même d’excellente qualité et ce journal de bord, au rythme soutenu, captivera tous ses lecteurs.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin