crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par mr_switch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Dupuis

compl�tez cette fiche
La Frontière
Sc�narioDufaux Jean
DessinRenaud
CouleursRenaud
Ann�e2002
EditeurDupuis
CollectionRepérage
S�rieJessica Blandy, tome 21
autres tomes... 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 1hs
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

thierry
Révolution dans ce nouvel épisode de Jessica Blandy ! Alors que la série cultivait jusqu’alors un immobilisme qui n’est pas sans rappeler Ric Hochet, voila qu’un changement majeur intervient: la série change de maquette !
Plus sérieusement, Jessica Blandy n’a guère évolué depuis le tome 1. La psychologie des personnages est étrangement figée. Jessica a traversé tant d’épreuves qu’elle devrait en être définitivement chamboulée, mais la seule évolution notable la concernant concerne… sa coupe de cheveux.
Le dessin de Renaud s’est affirmé, mais il a toujours un goût très bizarre en matière de couleurs. Quant à Dufaux, il est décidément capable du meilleur (le formidable Murena) comme du moins bon. En voici un exemple frappant. Le scénario relève plutôt de la recette de cuisine. On sent le vieux routard qui connaît toutes les ficelles pour construire un scénario. La formule est éprouvée, mais après 21 albums, retrouver sans cesse les mêmes ingrédients devient plus que lassant. Il y a quelques éléments intéressants dans cet album, mais deja utilisés, et souvent mieux, par ce même Dufaux, dans d’autres séries quand ce n’est pas dans déjà Jessica Blandy. Les péripéties s’enchaînent avec comme principal moteur: "le scénariste a décidé que…". Les personnages ne vivent pas. Ils passent d’un décor à l’autre selon le bon vouloir du scénariste qui respecte son cahier des charges.
Un peu de sorcellerie vaguement vaudou, alternance entre les beaux quartiers et les milieux interlopes, personnages "mystérieux" (en fait, des avatars d’archétypes déjà rencontrés auparavant) à l’image du Passeur ou de la Sorcière Noire (scoop, Renaud est fan d’Alicia Keyes), ambiance glauque a l’orée du fantastique… et le tour est joué ! Voilà un nouvel album (le deuxième cette année: la question du mois étant combien de Jessica Blandy sont parus depuis la parution de Sasmira #1, question subsidiaire, combien de Jessica Blandy paraîtront entre la parution de Sasmira #1 et Sasmira #4, le gagnant pourra demander une dédicace de Jessica Blandy nue à Renaud lors d’un prochain festival). Je me dois quand même de signaler qu’après l’overdose de Jessica dénudée des derniers albums, pour la deuxième fois consécutive, Jessica reste habillée ! Finalement, cet album est peut-être vraiment novateur ;o)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin