| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par wayne
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Tonkam

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioYasuhiko Yoshikazu
DessinYasuhiko Yoshikazu
Année2002
EditeurTonkam
SérieJeanne, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

 

1 avis

CoeurDePat
Il y a pas mal de choses à dire sur ce manga, très particulier.

Déjà les albums sont très luxueux (pour du manga) : couverture cartonnée, reliure de très bonne qualité (comme les éditions luxes de "Vidéo Girl AI" ou "Bouddha"), jaquette agréable, l'objet est attirant.

Ensuite, chose à ma connaissance exceptionnelle pour un manga, le dessin est intégralement en couleurs, réalisé apparemment à l'aquarelle. Ca surprend pas mal, et il faut un temps d'adaptation.

Le papier par contre, sans être mauvais, n'est pas d'excellente qualité, et l'odeur de l'encre n'est pas non plus super agréable. Oui, je chipote, mais bon, vous ne serez pas surpris, comme ça. :)

En fait, ça fait un bout de temps que je vois ces albums, et que j'hésite à les acheter... à cause du sujet, du prix, et du dessin qui a priori n'est pas très attirant.

Alors bon, le prix effectivement est élevé, bien que justifié par la qualité de l'album. Le dessin, en fait est pas mal du tout, nettement moins caricatural et bourré de "tics de dessin de mangaka" que l'on pourrait le supposer. Il faut s'y faire, mais j'ai particulièrement apprécié les ambiances, ces doubles pages bénéficiant d'une uniformité au niveau des couleurs, c'est vraiment réussi. Les couleurs en elle-mêmes sont parfois un peu flashantes, mais je les ai rapidement appréciées.

L'histoire quant à elle, est... complexe, on va dire. Histoire de France, bourrée de références expliquées en pied de page (et heureusement !), il faut s'y intéresser un peu. Pour autant que je puisse en juger, l'auteur ne prend pas de liberté au niveau historique.
Evidemment, l'histoire avec un petit "h", elle, est plus romancée, avec Emilie élevée comme un garçon (Emile), et qui part suivre les traces de Jeanne d'Arc, neuf ans après la mort de celle-ci. Ca rappelle vaguement "Lady Oscar", mais c'est nettement moins mièvre.

Je ne sais trop quoi en penser, mais ce dont je suis sûr, c'est que cette lecture a été très fluide et agréable, et m'a largement donné envie de lire la suite.

Donc pour l'instant, un bon 3 étoiles. :)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin