créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par jc
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ TaĂŻfu Comics

compl�tez cette fiche
Tome 1
Sc�narioIshida Atsuko
DessinIshida Atsuko
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2007
EditeurTaĂŻfu Comics
CollectionShonen
S�rieJe travaille dans l'animation, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

Deux jumeaux, Nita et Ichino, un garçon et une fille. Qui, l’un comme l’autre, au grand et terrible désespoir de leurs parents, ont choisi de se lancer dans le milieu de l’animation pour tenter d’y faire carrière.
Poussés par l’espoir de travailler dans ce milieu difficile, aux côtés des créateurs des œuvres qui les ont bercés dans leur enfance, ils devront faire face à la complexité du métier, à la vie dans la capitale qui est loin d’être évidente, mais aussi à leur quotidien et à leurs relations avec les autres.

 

1 avis

herbv
Ichino, la fille, et Nita, le garçon, sont des jumeaux qui ont décidé de vivre leur passion, le dessin animé, en devenant animateurs, malgré l’opposition de leurs parents. Partis d’Hiroshima pour vivre à Tokyo, ils se retrouvent à vivre une aventure de tous les instants : travailler dans l’univers difficile de l’animation. C’est ainsi que nous allons les suivre dans leur quotidien : leur vie domestique, leurs relations avec les collègues, mais aussi comprendre avec eux toute la complexité du métier qu’ils ont choisi d’exercer.

Je travaille dans l’animation est une série courte en 7 volumes d’Atsuko Ishida, plus connue pour ses travaux en tant qu’animatrice et character designer pour des séries télévisées et des films d’animation. En 6 chapitres, alliant didactisme sur le métier d’animateur, peinture sociale sur la difficulté de se lancer dans la vie professionnelle quand on n’a pas choisi la voie classique qui conduit à devenir office lady ou salary man et humour afin d’alléger le tout, l’auteure réussit à nous passionner dès le premier volume sur la vie de tous les jours des jumeaux.

Si la narration et le graphisme n’ont rien d’exceptionnel, ils sont globalement en adéquation avec le propos et le renforcent. Cependant, on peut estimer que certains découpages font un peu artificiels et que le physique avantageux des personnages féminins, vraisemblablement lié au support de prépublication, le magazine pour jeunes adultes Young King Ours, ne participe pas au réalisme recherché dans la description du métier d’animateur. Le dessin, parfois très lâché, donne du dynamisme à l’histoire et c’est le principal.

Enfin, la version française est de bonne facture si on fait abstraction d’une traduction au français régulièrement mal maîtrisé, Pierre Giner oblige, ainsi qu’au papier bas de gamme habituel des éditions Taifu. Le lettrage, intégral, est tout à fait réussi, comme souvent chez cet éditeur et l’impression est très correcte. Il ressort de l’ensemble qu’il s’agit d’un titre que tout fan d’animation doit faire s’il veut mieux savoir comment se passe la fabrication de ses séries préférées. Les amateurs de mangas sur la vie de tous les jours au Japon seront comblés, eux aussi.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin