crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par nirvanael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Dupuis

compl�tez cette fiche
Jacques le petit lézard géant
Sc�narioLibon
DessinLibon
CouleursLibon
Ann�e2008
EditeurDupuis
S�rieJacques le petit lézard géant, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

Jacques est un petit lézard qui, suite à une mini-expérience atomique, a été irradié. Du coup, ses facultés intellectuelles ont été surdéveloppées (il pense, il parle) et il est devenu géant (1m30, ce qui est géant pour un petit lézard). Plus que de la panique, son apparition dans le monde des humains va provoquer une confusion pas possible. Mamie gâteuse, policiers soupçonneux et dépassés par les événements, journaliste chasseur de scoops, directeur de cirque en mal de phénomènes : tous les humains qu'il va croiser sur sa route vont être le point de départ d'histoires totalement délirantes. Un régal !

 

2 avis

rohagus
Pété de rire !
J'ai été proprement éclaté de rire à la lecture de cet album !

Je ne connaissais pas cette oeuvre de Libon pourtant prépubliée dans le magazine Spirou. Elle met en scène un gentil Godzilla miniature, Jacques, petit lézard qu'une mini-bombe atomique a transformé en lézard géant (un bon mètre de haut quand même), dressé sur ses papattes arrière, doué de raison et de la parole, et surtout doté d'un esprit sympathique, débonnaire et un peu naïf. Et ce gentil Jacques trouve bien chouette sa transformation parce que, comme ça, il va pouvoir aller dans le monde des humains pour essayer de se faire de nouveaux amis et si possible avoir un peu à manger parce qu'il voudrait bien un peu de foie de veau, c'est bon le foie de veau, presque aussi bon que les papillons.
S'ensuivent une série d'histoires courtes plus ou moins suivies, toutes plus hilarantes et délirantes les unes que les autres où Jacques sera confronté à une gentille Mamie, des policiers scrupuleux, une secte satanique, un cirque de passage, un docteur, un scientifique expert es monstre du Loch Ness, une armée incognito, etc.

L'humour est vraiment bon. Il se situe entre le burlesque et le non-sense, et il est solidement appuyé par le graphisme et la composition des cases. Les personnages volontairement ridicules et exorbités fonctionnent à la perfection.
Les dialogues, écrits sur le ton de la discussion (ah bah oui quoi, Libon il écrit un peu comme il parle, c'est fou non ?), sont souvent les plus drôles. Le personnage de Jacques, notamment, est remarquable par son flegme et sa façon polie et douce de parler. Il apporte un vrai décalage avec le monde de fou dans lequel les humains semblent évoluer autour de lui.

Certaines histoires m'ont un peu moins fait rire que d'autres, je dois l'admettre, mais les épisodes du rhume chez le docteur, de la description de la vie avec le monstre du Loch Ness dans son salon, et autres Mamie de Satan m'ont vraiment fait me secouer de rire. Cet album vaut clairement le détour pour les amateurs d'humour, un très bon cru !
Coacho
Voilà typiquement le type d’album qui m’énerve !
Pourquoi ?
Parce que tout simplement j’en attends énormément !
Libon a un dessin hilarant, percutant, et ses personnages sont des pépites.
Son sujet est excellent, et promet beaucoup.
Les running-gags sont légion et les multiples délires permettent aussi de faire passer des petits messages de manières hilaro-didactique !
Mais voilà, j’ai un petit truc qui ne passe pas… Je ne sais pas quoi…
Je sais que le public visé est celui de la jeunesse que j’ai malheureusement quittée il y a fort longtemps, mais là où certains albums comme Lou ou Jules d’Emile Bravo font mouche, chez moi, là, je passe à côté…
J’ai le sourire aux lèvres, le moment est agréable, mais il manque un peu de férocité, de méchanceté, d’ironie, de sarcasme, ce petit truc qui m’aurait transporté !
Mais attention, la modération de mon enthousiasme ne doit pas faire passer l’envie à quiconque de lire une bonne bande dessinée, bien construite et amusante hein !
Il ne faut jamais perdre de vue qu’il ne s’agit que d’un retour de lecture personnel et que j’ai plus l’impression d’attendre le livre que je voulais lire plutôt que lire celui qui m’était tout simplement proposé !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin