créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes Ă©toiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Matt Murdock
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Panik

compl�tez cette fiche
Les histoires de Boulette
Sc�narioLefèbvre Vincent
DessinLefèbvre Vincent
CouleurLefèbvre Vincent
Ann�e2006
EditeurPanik
S�rieLes histoires de Boulette, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

- les histoires de Boulette, [Gag]
- Les chaussons, [Gag]
- Super Boulette, [Gag]
- Hommage Ă  Mister O, [Gag]
- Hallucination, [Gag]
- Deux mains, [Gag]
- La vie et la mort, [Gag]
- La musique, [Gag]
- Le pouce, [Gag]
- Ouin, [Gag]
- Hommage Ă  Topor, [Gag]
- Burp et Pout, [Gag]
- Digestion, [Gag]
- La mouche, [Gag]
- Sans titre 1, [Gag]
- Sans titre 2, [Gag]
- Digestion, [Gag]
- Une idée, [Gag]
- Labyrinthe, [Gag]
- Excitée, [Gag]
- La pluie, [Gag]
- Télé, [Gag]
- Beuh, [Gag]
- Rencontre, [Gag]
- Le miroir, [Gag]
Automatisme, BĂ©vue 4 (BĂ©vue #4) [Gag]
- La force, [Gag]
- Pout, [Gag]
- Planning, [Gag]
- Deux ailes, [Gag]
- Rorschach, [Gag]

Autre publication:

Automatisme dans BĂ©vue 4 (BĂ©vue #4)

 

1 avis

Mael
Comme un Jean Bourguignon ou le regretté Phil, Vincent Lefebvre est un inévitable du fanzinat même s'il n'y sévit que depuis quelques années. Des zines aussi divers qu'Alimentation générale, Bévue, Gorgonzola et autres Tonton – sans oublier le Psikopat – publient ses étranges histoires automatiques.

Avant de se lancer dans cette veine, il a réalisé un grand nombre de pages de Boulette, histoires muettes d'un bébé dans le monde sauvage. Cette série se voulait un portrait de sa propre fille, même si je doute très sincèrement qu'elle ait réalisé tous les exploits de son avatar de papier. En toute logique, Boulette se confronte aux éléments de son monde réduit : digestion, télé, altérité, en passant par « La Vie, la Mort »...

Les scénarios sont assez imaginatifs, jouant tous sur le sentiment de découverte et d'appréhension d'un extérieur inconnu et si peu rassurant, en passant par un intérieur parfois surprenant. Mais c'est avant tout pour les compositions graphiques que ce petit livre vaut le coup. Vincent Lefebvre y utilise un découpage très serré (allant jusqu'à sept lignes pour un petit format) en gardant une lisibilité parfaite. Surtout, il sait jouer avec les cadres avec une désarçonnante maestria. Ainsi, il n'hésite pas à construire son récit autours d'une image centrale vers qui tout tend alors, ou à jouer sur les tailles des cases dans des confrontations très réussies.

Tout en couleur, ce premier volume, un deuxième suivra dans lequel le personnage apprendra à parler, est étonnant à plus d'un titre, notamment par son petit prix (5€). Malheureusement, il semble totalement épuisé. Pour conclure, je citerai la phrase qui a longtemps orné le blog de l'auteur, et qui m'a marqué par sa douceur et sa poésie « Je suis l'automate de l'automatisme, une machine à coudre des petits bonhommes ».
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin