| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par wayne
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Comics

complétez cette fiche
Les Guerres Secrètes
ScénarioShooter Jim
Année2007
EditeurPanini Comics
CollectionBest Of Marvel
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

- (Secret Wars #1) [Couverture], Zeck Mike (D)
1ère partie, The war begins (Secret Wars #1) [Récit à Suivre - Début], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
2ème partie, Prisoners of war! (Secret Wars #2) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
3ème partie, Tempest without, crisis within! (Secret Wars #3) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
4ème partie, Situation: Hopeless! (Secret Wars #4) [Récit à suivre], Layton Bob (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
5ème partie, The battle of four armies! (Secret Wars #5) [Récit à suivre], Layton Bob (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
6ème partie, A little death... (Secret Wars #6) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
7ème partie, Berserker! (Secret Wars #7) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
8ème partie, Invasion! (Secret Wars #8) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Abel Jack (E), Esposito Michael (E), Scheele Christie (C)
9ème partie, Assault on Galactus! (Secret Wars #9) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
10ème partie, Death to the Beyonder! (Secret Wars #10) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
11ème partie, ...And dust to dust! (Secret Wars #11) [Récit à suivre], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Yomtov Nelson (C)
12ème partie, ...Nothing to fear... (Secret Wars #12) [Récit à Suivre - Fin], Zeck Mike (D), Beatty John (E), Scheele Christie (C)
D : Dessin E : Encreur C : Couleurs

Voici enfin réunis dans un prestigieux coffret tous les épisodes de la célèbre maxi-série mère de tous les crossovers… Les Guerres Secrètes ! Tous les plus grands héros et criminels de la Terre se retrouvent sur une lointaine planète pour se livrer une guerre sans merci. Un album historique !

Autre(s) publication(s):

The war begins (Secret Wars #1)
Guerres Secrètes - La guerre est déclarée ! dans Spidey (Spidey #66)
Prisoners of war! (Secret Wars #2)
Guerres Secrètes - Ouverture des hostilités ! dans Spidey (Spidey #67)
Tempest without, crisis within! (Secret Wars #3)
Guerres Secrètes - Menace au dehors, danger au dedans ! dans Spidey (Spidey #68)
Situation: Hopeless! (Secret Wars #4)
Guerres Secrètes - Situation désespérée ! dans Spidey (Spidey #69)
The battle of four armies! (Secret Wars #5)
Guerres Secrètes - Le choc des quatre armées dans Spidey (Spidey #70)
A little death... (Secret Wars #6)
Guerres Secrètes - Réaction en chaîne ! dans Spidey (Spidey #71)
Berserker! (Secret Wars #7)
Guerres Secrètes - Folie furieuse ! dans Spidey (Spidey #72)
Invasion! (Secret Wars #8)
Guerres Secrètes - Vengeance ! dans Spidey (Spidey #73)
Assault on Galactus! (Secret Wars #9)
Guerres Secrètes - Haro sur Galactus ! dans Spidey (Spidey #74)
Death to the Beyonder! (Secret Wars #10)
Guerres Secrètes - Mort au Beyonder ! dans Spidey (Spidey #75)
...And dust to dust! (Secret Wars #11)
Guerres Secrètes - ...Et tu redeviendras poussière ! dans Spidey (Spidey #76)
...Nothing to fear... (Secret Wars #12)
Guerres Secrètes - Rien à craindre dans Spidey (Spidey #77)

 

1 avis

rohagus
Il y aura globalement deux types de lecteurs pour cet album intégrale publié par Panini : ceux qui auront déjà lu les Guerres Secrètes au moment de leur parution dans les années 80 et qui voudront retrouver la nostalgie de cette lecture à l'époque marquante, et ceux qui voudront en découvrir plus sur l'univers Marvel en lisant pour la première fois cette histoire qui était le tout premier méga cross-over de l'histoire du comics.
Je fais partie de la seconde catégorie.

C'est donc avec des yeux actuels que j'ai découvert ce récit qui n'a, ma foi, pas franchement bien vieilli. Il se rapproche beaucoup de la vieille école du comics de super-héros, celle des années 70 et début 80, avec un dessin formaté et des trames de récits naïves orientées vers l'action et le spectacle.

Le graphisme de Mike Zeck et Bob Layton n'est pas terrible. Sans être véritablement moche, il montre trop souvent ses faiblesses et ses défauts techniques. Il n'arrive en tout cas strictement jamais à représenter le gigantisme grandiose des décors dont la narration nous rabat pourtant les oreilles à tout bout de champ.

Quant à l'intrigue, elle pêche par trop de naïveté et de facilité scénaristique.
L'idée de départ est louable et c'est elle qui m'a amené à acheter cet album. En effet, mettre en scène pour la première fois la réunion de presque tous les super-héros Marvel (incluant les Vengeurs, Spider-man et les X-men) et les faire affronter une grosse poignée de super-méchants (incluant Fatalis et Galactus), voilà qui est alléchant. C'était la rencontre entre des personnages aussi importants et différents qui m'intéressait. Et surtout découvrir ces épisodes qui avaient marqué tant de lecteurs à une époque où je ne lisais aucun comics.

Au final, j'ai été à moitié satisfait et à moitié déçu.
Satisfait car j'ai en effet pu découvrir l'ambiance narrative d'une époque du comics que je connais très mal. Cette ambiance m'a relativement plu car elle ne se prenait pas trop au sérieux, avec quelques touches d'humour dans les premiers chapitres de ce récit. L'humour est cependant parfois assez involontaire : certaines postures et dialogues ridicules des super-héros ayant de quoi me faire rire au second degré de nos jours.
Satisfait enfin car malgré la lourdeur, la prévisiblité ou la facilité de certains passages, je n'ai pas trouvé le scénario si mauvais que je le craignais. Quelques rebondissements et certaines rencontres entre personnages ne sont pas inintéressants. Et puis j'étais content de découvrir l'origine du premier symbiote amené à devenir Venom dans les histoires de Spider-man.

J'ai par contre été déçu par l'excessive naïveté de l'ensemble et des ficelles scénaristiques grosses comme des cables portuaires. La narration est médiocre. Les évènements se ramènent à une suite de bagarres, de comportements parfois incohérents, de dialogues assez lourdingues. Trop de passages manquent complètement de crédibilité comme la façon dont Fatalis récupère les pouvoirs de Galactus ou les relations souvent trop artificielles entre les personnages qui s'opposent ou s'entendent sans qu'on comprenne trop bien pourquoi si ce n'est que ça arrange le scénariste.
Nombre de ces personnages sont d'ailleurs décevants. Certains font de la figuration (comme Iron-Man ou Malicia) tandis que d'autres sont plutôt ridicules (comme Captain Marvel ou l'équipe des Démolisseurs côté méchants). Les réactions de beaucoup d'entre eux sont assez bizarres et peu vraisemblables (comme Galactus qui est particulièrement inerte ou le prof Xavier qui s'oppose inutilement aux Vengeurs).
C'est du spectacle pour le spectacle sans tenir compte de la crédibilité ou d'un bon suivi narratif. Du coup, il est difficile d'accrocher pour de bon à l'intrigue qui semble trop s'adresser à des adolescents ou pré-adolescents de l'époque pas trop soucieux d'une structure correcte de récit.

A lire soit pour la nostalgie soit pour l'aspect instructif vis-à-vis de l'univers Marvel et des comics de super-héros des années 80, mais hormis cela, vous pouvez vous en dispenser.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin