| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Comics

complétez cette fiche
La guerre de l'infini
ScénarioStarlin Jim
DessinLim Ron
EncrageMilgrom Al
CouleurLaughlin Ian
Année2013
EditeurPanini Comics
CollectionBest Of Marvel
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

- (The Infinity War #1) [Couverture], Lim Ron (D)
1ère partie, Chthonic Maneuvers (The Infinity War #1) [Récit à Suivre - Début], Scheele Christie (C)
2ème partie, Ethereal Revisionism (The Infinity War #2) [Récit à suivre]
3ème partie, Nefarious Rhapsodies (The Infinity War #3) [Récit à suivre]
4ème partie, Mortiferous Artifice (The Infinity War #4) [Récit à suivre], Stein Evelyn (C)
5ème partie, Psychomachia! (The Infinity War #5) [Récit à suivre]
6ème partie, The Animus Engagement (The Infinity War #6) [Récit à Suivre - Fin]

Le Magus, l'incarnation du côté obscur du héros Adam Warlock, refait surface. Son objectif : remplacer les super-héros par leurs doubles maléfiques et recréer l'univers à son image. Tous les héros Marvel sont de la fête !

Autre(s) publication(s):

Chthonic Maneuvers (The Infinity War #1)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #1)
Ethereal Revisionism (The Infinity War #2)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #1)
Nefarious Rhapsodies (The Infinity War #3)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #2)
Mortiferous Artifice (The Infinity War #4)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #2)
Psychomachia! (The Infinity War #5)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #3)
The Animus Engagement (The Infinity War #6)
dans La Guerre du Pouvoir (La Guerre du Pouvoir #3)

 

1 avis

rohagus
La Guerre de l'Infini se déroule quelques années après l'énorme cross-over cosmique qu'était le Gant de l'Infini. Elle en reprend les ingrédients et la trame. On y retrouve les personnages préférés de Jim Starlin, Thanos et Warlock mais aussi les Gardiens de l'Infini, et toutes ses propres créations. On y retrouve son goût pour le grand spectacle et les menaces à l'échelle cosmique, voire à l'échelle du Multivers, mettant en scène des protagonistes aux pouvoirs quasi-divins. On a un danger qui menace tellement l'univers et la réalité que même de grands méchants comme Thanos ou Galaktus se retrouvent du côté du Bien, et que des entités divines comme Eternité et le Tribunal Vivant doivent intervenir. On y retrouve aussi face à eux une alliance de la totalité ou presque des super-héros terriens de l'univers Marvel.

Mais le tout sonne vraiment creux : trop facile et artificiel à mon goût.
On a un nouvel ennemi sans charisme soudainement ressuscité et devenu quasiment omnipotent sans explication valable. On a une machination complexe emplie de rebondissements téléphonés et de deus ex machina facilitant le scénario de l'auteur. On a des personnages qui se sortent de situations difficiles par l'utilisation de pouvoirs incompréhensibles ou de stratégies sorties du chapeau et sans crédibilité. On a aussi une mise en scène grandiloquente avec des personnages qui donnent l'impression de surjouer leur rôle, et de sauter sans transition d'un état d'esprit à un autre, discutant comme de vieux amis à une case puis se battant entre eux à la suivante.

Et tout cela pour offrir du gros spectacle, des batailles mettant en scène des dizaines de super-héros, des pouvoirs parfois divins, parfois mystiques, parfois psychiques, toujours plus spectaculaires mais sans saveur au final car inconsistants.
Et tout ça pour une intrigue qui m'a rapidement ennuyé car trop téléphonée et trop facile.

Je n'ai pas pris plaisir à cette lecture et j'avais presque hâte d'en venir à bout.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin