| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Gisèle et Béatrice
ScénarioFeroumont Bénoît
DessinFeroumont Bénoît
Année2013
EditeurDupuis
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Un conte érotique teinté d’humour et de satire sociale. Victime de sexisme et de harcèlement, Béatrice décide de faire vivre à son patron l’injustice dont les femmes sont la cible. Un conte érotique teinté de satire sociale, qui mêle scènes coquines, humour caustique et vrais sentiments de Benoît Feroumont, qui signe là un récit jubilatoire pour adultes.

 

1 avis

rohagus
Voilà un ouvrage bien étonnant !
Prenant la forme d'un album souple de format moyen, il se dissimule dans un petit coffret léger. Il se cache comme un ouvrage coquin réservé à un public averti. On imagine alors un récit du même style que Happy Sex de Zep qui mêlerait un érotisme adulte, un dessin mignon et rondouillard et probablement un peu d'humour.
Il s'agit en réalité d'une sorte de fable moderne, un récit certes érotique mais aussi un conte magique et une satire sociale avec un récit déstabilisant et une morale bien étrange.

L'ayant lu sans rien en savoir, j'ai été très surpris par le virage fantastique et assez incongru que prend l'histoire dès la vingtième page à peu près (sur les 128 que compte le livre). Je ne m'attendais pas à ça. Du coup, s'il y a bien de l'érotisme, il prend une forme assez particulière à laquelle il n'est pas aisé de s'identifier à moins d'avoir des fantasmes bien précis. De son côté, le côté fable morale et sociale est assez appuyé, pas inintéressant mais abordé par un angle assez curieux.
Le tout est mis en scène par le biais d'un dessin agréable, en partie le même que pour l'autre série du même auteur, Le Royaume, mais avec une surprenante adaptation aux scènes érotiques qui sont très bien rendues.

Malheureusement, je n'ai pas su accrocher au récit même si je reconnais une vraie originalité dans l'idée et dans l'évolution de la psychologie des personnages. Peut-être ai-je été trop déstabilisé mais je crois simplement ne pas être suffisamment rentré dans le trip de l'auteur. Toujours est-il que je n'ai pas su sur quel pied danser.
Je n'ai été que peu émoustillé par les scènes érotiques. J'ai eu un peu de mal à saisir les motivations des personnages, notamment celles de Béatrice que je trouvais un peu fausses, comme s'attacher aussi vite à un personnage, certes transformé, qu'elle détestait juste auparavant. J'ai trouvé la critique sociale pertinente mais abordée par un angle trop outré pour lui permettre d'être fine. Et pour finir, même si l'ensemble n'est pas désagréable, je n'ai pas tellement été séduit par son humour.
Ah, j'oubliais aussi la façon de parler de Gisèle qui est très rapidement agaçante, j'aurais aimé que cela ne dure pas sur tout l'album.

Il s'agit là d'un OVNI, un cocktail de genres, une œuvre où l'érotisme s'intègre au scénario et non pas l'inverse, avec un dessin plaisant et bien adapté, mais aussi une fable sociale, humoristique et fantastique surprenante et un peu perturbante qui ne plaira peut-être pas à tout le monde.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin