crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par bourle
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Pika

compl�tez cette fiche
Tome 13
Sc�narioAoki Yûya
DessinAyamine Rando
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2005
EditeurPika
S�rieGet Backers, tome 13
autres tomes... 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 ...
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

herbv
Après que le volume 11 ai vu enfin la conclusion de l’aventure de nos deux GenkôBackers au Mugenjô et le début d’une nouvelle devant là aussi durer de nombreux chapitres, le volume 13 confirme ce qu’on avait pu voir avec le précédent, il devrait s’agir d’une histoire beaucoup plus courte et prenante avec des combats bien moins ridicules. Ban et Ginji ont enfin réussit à atteindre l’île du destroyer, le repère secret de la mafia, pour récupérer les bras de la Vénus de Milo. Même en bénéficiant du renfort de Shido et Haruki que l’on avait pu voir à l’œuvre dans la mission au Mugenjô, ils ont fort à faire avec la famille Miroku, les gardes du corps de M. Liu, un des maîtres des bas-fonds de Shinjuku, et surtout le terrifiant docteur Jackal qui est à nouveau du côté de leurs ennemis. Réussiront-ils à mener à bien leur mission ? Pour l’instant, nul ne le sait mais nos deux récupérateurs ne semblent pas en douter.

Voilà donc la série bien relancée avec des combats plutôt prenants même s’ils sont de facture shônen ultra classique (je combats un méchant, je suis en difficulté, mais je trouve une technique secrète qui renverse la situation et je gagne le droit d’aller combattre un méchant encore plus fort, tout ça de façon très décontractée), grâce à un bon dosage entre les péripéties de l’aventure et les combats proprement dit. Le tout est servi par un humour bon enfant qu’apprécieront ceux qui suivent la série et un dessin toujours aussi efficace et réussit, quoi qu’en dise le dessinateur, toujours à se plaindre de la qualité de son travail pendant les différents free-talk inter-chapitres. Ceci dit, il est certain que la série n’est en aucun cas indispensable dans une mangathèque et que l’on peut passer sans problème son chemin, car les shônen proposant ce type de divertissement sont légions actuellement.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin