créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Casterman

compl�tez cette fiche
Forget-me-not
Sc�narioTsuruta Kenji
DessinTsuruta Kenji
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2004
EditeurCasterman
CollectionSakka
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

2 avis

asacem
Ami lecteur, toi qui serais tenté par la belle couverture de ce manga, attention!

Oh oui les premières planches à l'aquarelle sont jolies, très jolies même. Un personnage mystérieux, un début d'enquête à Venise avec une détective bien gaulée, c'est tentant, non? D'autant que c'est publié dans la collection Sakka, qui mis à part ce titre est un gage de qualité, dans laquelle on trouve nombre de mangas atypiques, toujours au moins intéressants.

Sauf que Forget Me Not est un PIEGE A CON! D'abord, et c'est assez fascinant, on a jamais vu bande dessinée plus destructurée, on ne comprend rien à ce que ça raconte, et assez rapidement, on suspecte que l'auteur n'a rien à raconter. Ensuite, quand bien même ça raconterait quelque chose, outre de splendides vues de Venise d'après photo - on suspecte même un reportage sur place tant le livre semble documenté - le récit ne peut-être que d'une parfaite inanité. L'intrigue, simple, est comme noyé dans nombre de scénettes stupides dont l'enjeu est nul, sinon nous montrer tantôt le décolleté, tantôt le popotin de l'héroïne, de ses amies ou de ses soeurs.

Oh ça il sait dessiner, oui, mais comme auteur de bande dessinée, comment dire... allez, soyons franc, Tsuruta ne vaut pas tripette.

Ce manga est d'une nullité abyssale. Inutile d'aller s'y noyer.
alban
Petite plongée dans la collection Sakka de Casterman avec « Forget me not ».

Cette BD m’a un peu dérouté par le côté un peu débridé de la narration, mais finalement on vit au rythme de cette charmante enquêtrice. Sur le fond l’intrigue est simple, une jeune presque héritière doit enquêter pour retrouver un tableau volé à son grand-père et ainsi hériter de sa fortune.
Cela semble si simple que finalement le livre porte très peu sur cette enquête qui si elle est un but ne semble presque pas une priorité pour Mariel.
Au contraire on découvre une vision cachée de Venise loin de son faste et de ses touristes.

Pour conclure j’ai refermé ce livre avec une impression agréable et j’attends la suite
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin