créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Panini Comics

compl�tez cette fiche
Dessein intelligent
Sc�narioGaiman Neil
DessinRomita John Jr.
EncrageMiki Danny
CouleurHollingsworth Matt
Ann�e2007
EditeurPanini Comics
Collection100% Marvel
S�rieLes Eternels, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [d�tail]

1�re partie, Intelligent Design (Eternals (v.III) #1) [Récit à Suivre - Début], Townsend Tim (E), Mounts Paul (C), White Dean (C)
2�me partie, Identity Crisis (Eternals (v.III) #2) [Récit à suivre], Palmer Tom (E), Mounts Paul (C)
3�me partie, Hostage Situation (Eternals (v.III) #3) [Récit à suivre], Palmer Tom (E), Mounts Paul (C)
4�me partie, From Genesis to Revelations (Eternals (v.III) #4) [Récit à suivre], Palmer Tom (E)
E : Encreur

Les Éternels de Jack Kirby, reviennent sous le crayon de Neil Gaiman (1602, Sandman) et John Romita Jr (Thor). On veut exterminer les Éternels… mais pourquoi ? Vous en saurez plus en lisant ce premier volume dans lequel apparaît aussi Iron Man.

 

1 avis

rohagus
J'étais curieux de voir ce que pouvait donner un scénario de Neil Gaiman dans l'univers de Marvel. Celui qu'il nous offre ici avec ce renouveau des Eternels n'est pas mal mais loin à mes yeux de l'originalité et la force d'un Sandman ou de la majorité de ce que j'ai lu de lui.

Au dessin, John Romita Jr dont j'aime le style un peu anguleux. Son dessin me plait ici encore. Il est à la fois classique mais non dénué d'une vraie personnalité.

Le scénario, quant à lui, permet de découvrir ces personnages des Eternels. Créés par Jack Kirby en 1976, ils avaient été abandonnés depuis 30 ans. Gaiman leur redonne vie avec une entame assez classique : la quasi totalité des Eternels a perdu la mémoire et vit parmi les humains. Comme par hasard (une coïncidence facile que je déplore hélas, surtout venant d'un scénariste comme Gaiman), des évènements plus ou moins indépendants vont leur redonner la mémoire à tous en même temps et les réunir dans une intrigue complexe avec des secrets antédiluviens qui menacent de se réveiller et de détruire le monde.
L'intérêt vient, pour commencer, de l'originalité de ces personnages des Eternels et des choses qu'ils ont vécu depuis un million d'années, notamment vis-à-vis de ces créatures quasi-divines appelées les Célestes. La qualité du récit vient aussi des relations qu'ont bâti entre eux les Eternels en tant qu'humains dans un monde où vivent d'autres super-héros dont ils ne pensaient pas être les égaux. Puis viennent toutes les sous-intrigues du scénario qui ne sont pas mauvaises et assez prenantes.

Bref, c'est un récit plaisant, bien mené, doté d'un graphisme de qualité et qui permet de découvrir les personnages assez originaux que sont les Eternels. Un sympathique divertissement mais nous sommes loin des chefs-d'oeuvre de Neil Gaiman à mon sens.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin