crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Gillix
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Bamboo

compl�tez cette fiche
Tome 1
Sc�narioGalandon Laurent
DessinMonin Arno
CouleursMonin Arno
Ann�e2006
EditeurBamboo
CollectionAngle de vue
S�rieL'envolée sauvage, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

France, 1941. Jeune orphelin fasciné par les oiseaux, Simon vit dans sa campagne, loin de la tourmente. Pourtant, l’antisémitisme s’insinue progressivement jusque dans son quotidien pour lui rappeler qu’il est juif.
Confronté à la bêtise humaine, Simon va devoir fuir. Pourtant, où qu’il se trouve, la Dame Blanche apparaît : prédateur de mauvais augure ou ange gardien nocturne ? Sa fuite l’emmènera jusque dans les montagnes où il pensera trouver un nouveau temps de paix. Mais la gangrène se propage et sa descente aux enfers ne fait que commencer...
Tout au long de sa fuite, Simon apprendra que vivre dans un monde libre s’avère plus difficile que de vivre enchaîné.

 

2 avis

Coacho
Malgré les mêmes réflexes méfiants à l’égard des productions Bamboo, j’avoue avoir été séduit, pour ne pas dire hypnotisé, par cette couverture d’Arno Monin.
Premier tome d’un diptyque publié dans la collection « Angle de vue », celui-ci nous mène à la découverte d’une campagne française en 1941 et de Simon, petit juif d’une dizaine d’année.
Ce dernier va se heurter à la cruauté déjà naturelle de ses jeunes camarades, mais va aussi sentir monter l’émergence forte de l’anti-sémitisme.
Commence alors pour lui une sorte de fuite en avant pour se protéger de l’horreur que nous connaissons tous.
Loin des pièges qui parsèment habituellement ce genre de récits, Laurent Galandon, nous sert un récit intime et touchant, sans pathos ni sur-émotivité, tout en nuances et subtilité.
Le racisme est présent, le dérèglement des personnalités qui finissent exaltées par une étrange légitimité, puis la souffrance contenue et pudique de Simon, tout est finement articulé pour donner un récit vraiment de très grande qualité.
Le dessin anguleux d’Arno Monin n’est pas sans rappeler celui de Pedrosa, ou d’autres encore, mais a un charme indéniable. J’ai hâte de découvrir le dénouement de cette histoire.
rohagus
L'envolée sauvage est une BD au sujet déjà largement traité mais repris ici de manière sensible et assez originale. Indéniablement de qualité tant au niveau du dessin que du scénario, je dois, hélas, avouer ne pas avoir accroché, non pas pour une raison objective, mais plus par question de goût.

En effet, c'est totalement une question de goût quand je dis que je n'aime pas trop le dessin. Cela tient surtout à l'encrage : je lui trouve un aspect inachevé, trop proche du crayonné. De même, je suis moyennement amateur des couleurs.

Quant à l'histoire, j'aime bien les quelques rapprochements entre les oiseaux et le récit, les hirondelles qui quittent le pays au moment de l'Exode et de la fuite de Juifs, les chouettes comme bouc émissaire des gens haineux, etc. C'est véritablement ça qui fait l'originalité de cette BD. Mais pour le reste, je dois dire que, malgré la sympathie que j'éprouvais pour le petit héros, je n'ai pas été plus que ça captivé par ce récit dont la thématique m'a trop souvent été racontée.

Tout est affaire de goût et comme objectivement cette BD a de vraies qualités et pourra toucher nombre de lecteurs, je n'en déconseillerai pas l'achat ou du moins la lecture.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin