| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Panini Comics

complétez cette fiche
Dreamwar
ScénarioGiffen Keith
DessinGarbett Lee
EncrageScott Trevor
Année2009
EditeurPanini Comics
CollectionDC Heroes
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

- (DC/Wildstorm : Dreamwar #1) [Couverture], McKone Mike (D), Lanning Andy (E), Mayor Randy (C)
1ère partie, Chimera Rising (DC/Wildstorm : Dreamwar #1) [Récit à Suivre - Début], Mayor Randy (C)
2ème partie, First Strike (DC/Wildstorm : Dreamwar #2) [Récit à suivre]Mayor Randy (C), Eltaeb Gabriel A. (C)
3ème partie, Mettle (DC/Wildstorm : Dreamwar #3) [Récit à suivre]Mayor Randy (C), Eltaeb Gabriel A. (C)
4ème partie, Resurrection (DC/Wildstorm : Dreamwar #4) [Récit à suivre]Mayor Randy (C), Eltaeb Gabriel A. (C)
5ème partie, Bad to the Bone (DC/Wildstorm : Dreamwar #5) [Récit à suivre]Mayor Randy (C), Eltaeb Gabriel A. (C)
6ème partie, ...Perchance to Dream (DC/Wildstorm : Dreamwar #6) [Récit à Suivre - Fin], Eltaeb Gabriel A. (C)
C : Couleurs

Les plus grands héros des univers DC et WildStorm se rencontrent dans un crossover explosif. Tout commence quand les héros DC attaquent les héros WildStorm sans raison apparente. Le point de départ d’un complot de vaste envergure qui nous régalera d’empoignades spectaculaires.

 

1 avis

rohagus
C'est avec une vraie curiosité que j'ai été poussé vers cet album. Imaginez en effet la rencontre entre la Justice Ligue of America et Authority, Superman qui rencontre Appolo, Batman qui dialogue avec Midnighter, etc... C'est alléché par de telles possibilités que je me suis procuré Dreamwar.

Mais Dreamwar, ce n'est pas un crossover JLA/Authority, c'est un crossover complet DC/Wildstorm. Et c'est dans ce genre de circonstance qu'on se rend compte combien on peut être largué quand on ne suit pas TOUTES les publications de ces deux univers de comics. En effet, pour apprécier cette histoire à sa juste valeur, il vaut mieux connaître côté DC non seulement la JLA mais aussi tous les membres des Teen Titans, de la Légion des Super-Héros et une poignée de grands super-méchants de ces dernières années, et côté Wildstorm non seulement les irrévérencieux membres d'Authority mais aussi ceux de Stormwatch, des WildCats et de Gen13... mais hélas pas de Planetary...
En ce qui me concerne, je préfère concentrer mes lectures sur quelques super-héros phares et surtout pas sur l'effet de masse de tous ces groupes de super-héros disparates. Du coup, ne connaissant qu'une poignée des membres de toute cette foule autrement que de nom ou de vague réputation, j'ai manqué une grande partie de l'intérêt que pouvaient apporter leurs apparitions et leurs interactions.
Premier souci.

Mais le vrai point qui m'a déçu dans cette histoire, c'est la facilité du scénario. Je vais vous révéler un spoiler qui est rapidement dévoilé dans le récit : ce qui a permis un tel crossover ici, c'est l'action d'un garçon dont le rêve est capable de donner vie aux personnages de DC dans l'univers Wildstorm. C'est ainsi qu'il a décidé de faire apparaitre les super-héros les plus forts de DC mais aussi quelques super-méchants importants pour combattre ceux de son monde. Un gros fantasme de fanboy donc. Mais c'est sans aucune crédibilité et d'une facilité crasse. On est dans un monde manipulé par un rêveur donc tout est possible du moment que ça arrange le scénariste.
Cela entraîne des confrontations invraisemblables, où tout le monde se met sur la gueule sans autre raison que le fait d'avoir été manipulé par ce fameux Chimera, mais aussi quelques incohérences que le scénariste voudra sûrement expliquer comme normales car finalement issues de l'esprit d'un fanboy.
Sans parler de la fin qui est complètement abrupte et superbement bidon.

Un gros gâchis d'une rencontre entre deux univers qui aurait pu être excellente. Je n'ai trouvé que des bribes des espoirs qui m'avaient poussé à lire ce comics : quelques discussions amusantes entre Superman et les membres d'Authority, le combat entre Midnighter et le Joker, quelques rencontres attendues ou intéressantes entre super-héros de même acabit... Mais tout est tellement survolé et rabaissé par un scénario abracadabrant aux allures de fan-fiction qu'il est impossible d'y prendre véritablement plaisir. C'est frustrant car il y avait matière à faire quelque chose d'excellent.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin