| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Mr_Switch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
DogMan
ScénarioPilkey Dav
DessinPilkey Dav
Année2021
EditeurDupuis
SérieDogMan, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Dog Man (Super Chien en version québécoise) est un comics jeunesse qui semble connaître un gros succès chez les enfants américains depuis quelques ans. Le concept, c'est de raconter une BD à des enfants comme des enfants eux-mêmes la dessineraient et se la raconteraient.
L'auteur, Dav Pikley, était déjà connu pour avoir créé Capitaine Superslip, adapté en film d'animation qui là encore a connu un certain succès aux Etats-Unis mais nettement moins en France. Avec Dog Man, il invente une paire d'auteurs fictifs qui auraient ressorti de leurs tiroirs une œuvre qu'ils avaient créée à la maternelle pour en faire de nouvelles aventures. Le héros, c'est la fusion d'un super flic et d'un super chien policier, qui suite à une explosion ont été greffés l'un sur l'autre : la tête du chien sur le corps du flic. Du coup, on obtient un très bon policier mais qui se comporte en permanence comme un chien, à baver partout et à pourchasser la baballe.

Le format, ce sont de petits albums cartonnés qui tiennent dans la main mais qui présentent plus de 200 pages chacun.
Le dessin... Eh bien, c'est comme si la BD était dessinée par un gamin de l'école primaire. Ce n'est qu'à la fluidité de la narration, à la colorisation informatique et au lettrage qu'on voit qu'il s'agit de l'œuvre d'un professionnel... et encore il s'amuse à gribouiller parfois quelques mots pour faire semblant de s'être trompé. Ça fonctionne car ça se laisse lire et en même temps on a vraiment l'impression de lire la BD d'un gamin passionné qui ferait ça pour épater ses camarades de classe.
Le scénario et les dialogues sont exactement sur le même ton : celui d'un enfant qui parlerait à d'autres enfants. C'est de l'aventure facile, parfois assez loufoque, avec quelques blagues très basiques et des rebondissements sortis du chapeau. Un scénario comme peut en improviser un gamin donc. Et a priori, c'est cela qui a fait une partie du succès de la série en Amérique auprès du jeune public.
A noter aussi quelques petites innovations ludiques, comme par exemple ces paires de pages à alterner rapidement pour faire comme si elles étaient animées.

Attention cependant au lecteur adulte qui n'aurait pas compris que la série s'adresse avant tout à la jeunesse. Car il est facile d'être rebuté par ce style graphique sans technique. L'humour ne vole pas bien haut, le héros canin n'a rien de particulièrement attachant, et les aventures sont un peu trop farfelues pour être prenantes, surtout sur la longueur d'un album épais.
Mais si vos enfants ne cherchent pas particulièrement d'histoires joliment dessinées et à même de plaire autant aux adultes qu'à eux, s'ils préfèrent des aventures mouvementées et amusantes dont ils peuvent se sentir proches, alors vous pouvez leur faire tester Dog Man.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin