crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Glénat

compl�tez cette fiche
Sicaire de la Sainte Coke
Sc�narioMarazano Richard
DessinDurand Michel
Ann�e2004
EditeurGlénat
CollectionGrafica
S�rieCuervos, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [d�tail]

Medellin, aujourd'hui... Joàn a grandi... Les membres du cartel pour lequel il travaille depuis sa tendre enfance lui fêtent aujourd'hui son anniversaire. Quel âge a-t-il exactement ? 17, 18 ans ? Il ne le sait pas lui-même... En guise de cadeau, le parrain Raùl lui offre un vol en hélicoptère au dessus de la ville. Et c'est pendant ce vol qu'Ernesto lui annonce ses nouvelles fonctions. Comme on a confiance en lui, Joàn va être chargé de former de nouveaux sicaires pour régler les problèmes de voisinages. Le jeune Ermhano sera sous sa responsabilité.
La seule note d'espoir qui reste dans sa vie tiens dans les lettres qu'il envoie à sa mère, accompagnées d'argent... Il y a bien aussi la soeur d'Ermhano, avec qui il engage une liaison... mais Joàn est si taciturne...
Mais ses responsabilités vont être de plus en plus importantes... Joàn va se retrouver impliqué dans un labo clandestin qui fabrique de la coke en grosse quantité... Jusqu'où tout cela va-t-il le mener ?... Certainement pas au paradis...

 

1 avis

Grunt
Le premier tome de Cuervos, Le contrat, peignait l'univers crasseux et hostile d'un favellas de Colombie à travers la survie d'un môme au caractère bien trempé, le jeune Joàn. Un scénario fort et un dessin incisif ont fait de cet album une incontournable fiction-documentaire.
J'attendais donc ce deuzième tome assez impatiement et je suis très agréablement surpris. Car si le scénario est ici moins puissant que le premier volet, en terme de surprise s'entend, il est largement plus élaboré, plus fini et bien plus captivant.
L'univers des cartels est dépeint comme un milieu de traitres planqués derrières des principes bidons, duquel Joàn tire remarquablement bien son épingle du jeu.
Les ghettos colombiens et les clans mafieux rendent cette BD assez crue à lire, mais ce qui fait également sa force.

Une très bonne lecture. Vivement recommandée. =o)

bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin