créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Delcourt

compl�tez cette fiche
Tome 16
Sc�narioHashimoto Izo
DessinTanaka Akio
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2006
EditeurDelcourt
CollectionMangas
S�rieCoq de combat, tome 16
autres tomes... 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 ...
Bullenote [d�tail]

Son maître aux portes de la mort, c’est avec un apprentissage encore inachevé que Ryo doit combattre son plus redoutable ennemi, le Seiten Taïsei. Par malheur, le Seiten Taïsei n’arrive pas seul, ses deux disciples, singe rouge et singe bleu, sont, eux aussi, du voyage, prêts à tout pour trouver grâce aux yeux de leurs maîtres.

 

1 avis

herbv
Nous avions laissé la série Coq de combat sur l’arrivée de Liu sur les lieux de sa jeunesse, bien décidé à tuer son ancien maître. La question était alors de savoir si Ryô avait suffisamment progressé pour être capable de vaincre ce danger mortel. Ce volume 16 y répond donc. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre, il le fait de façon ridicule. Une fois de plus, on a le droit d’assister à des combats dignes des films de kung-fu les plus kitsch avec la confrontation entre Ryô et les deux disciples de Liu. La seule différence à laquelle on a droit, avec ce manga, c’est le "héros" qui va user de coups bas comme chercher à aveugler son adversaire en lui balançant des "trucs" dans les yeux. Ici, il s’agit de petits bouts de verre brisés et c’est très efficace, effectivement. Malheureusement, on commence à être un peu lassé de telles situations, les auteurs commencent vraiment à tourner de plus en plus en rond. Mais que dire du combat final qui atteint les sommets de la nullité avec un dénouement extrêmement médiocre tellement il est convenu. Espérons que le retour à la trame principale de l’histoire (gagner de l’argent pour sauver la sœur de Ryô) redonnera un souffle à cette série qui est tombée bien bas. Il reste que la narration et les dessins sont toujours aussi efficaces, ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas et qu’on réussit à être pris par les combats, tout grotesques qu’ils sont. Il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps mais il est de plus en plus difficile de ne pas être pessimiste sur l’évolution future de Coq de combat.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin