créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par vacom
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Dargaud

compl�tez cette fiche
Matera Prima
Sc�narioPion Patrick
DessinPion Patrick
Ann�e2002
EditeurDargaud
CollectionFictions
S�rieChrome, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [d�tail]

Il s'appelle Friedrich. Il est à la tête de la Friedrich Corp., société spécialisée dans la cybernétique. Cet homme va mourir.

L'agent Iris Owen est chargée de l'enquête. Détail : c'est une femme robot fabriquée au sein même de la Friedrich Corp…

On lui adjoint un coéquipier humain, modifié par implant cortical. Ils se rendent dans une cité souterraine, une ville métallique construite afin de protéger ses habitants depuis le conflit nucléaire.

C'est dans cet endroit que vivent, terrés, les humains qui ont décidé de rester sur Terre plutôt que de rejoindre les colonies spatiales.

Mais Iris se verra confier une autre mission : escorter Jones, ennemi public n° 1 jusqu'au lieu de sa sentence. Pendant ce temps d'autres meurtres, horribles, surviennent. Il faut agir, et vite, malgré la présence de Jones.

Iris découvrira alors un antre qui abrite une gigantesque masse techno-organique baptisée Chrome et dont le but ultime est de se débarrasser de tout souvenir humain…

 

1 avis

Thierry
Il y a la BD d’auteur et la BD de genre. “Chrome” est resolument une BD de genre. Pion ne s’embarasse pas de nuances et fonce tête baissée dans une histoire de zombies à la sauce SF. Il emprunte pêle-mêle à “Cryozone”, “Resident Evil” et encore quelques autres. Sans se poser de questions, il accumule les poncifs. Le déroulement de ce premier tome est construit selon le schema standard: prologue, présentation succinte des personnages (ultra-stéréotypés), tension qui monte et explosion finale avant le baisser de rideau: rendez-vous au tome 2 pour la suite.
Rien de bien novateur, mais Pion ne se pose aucune question et n’hésite pas a grossir le trait pour que la sauce prenne encore mieux, témoin son encrage “sale” qui colle parfaitement a l’ambiance délétère de cet album. Au final, “Chrome” est une BD efficace a défaut d’être marquante. Il y a encore quelques petites faiblesses au niveau de la narration et du dessin, mais rien qui ne puisse etre corrigé d’ici 1 a 2 albums. Les amateurs de ce genre d’histoires apprecieront, les autres peuvent passer outre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin