crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

çà et là

compl�tez cette fiche
Château l'Attente
Sc�narioMedley Linda
DessinMedley Linda
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2007
Editeurçà et là
S�rieChâteau l'Attente, tome 1
autres tomes1 | 2.1 | 2.2
Bullenote [d�tail]

Château l'Attente est un conte de fées sans chevalier à l'armure étincelante, sans princesse à sauver, sans ultime bataille entre les forces du Bien et du Mal, mais avec des personnages confrontés au quotidien dans un monde peuplé de fées, de lutins, et de monstres en tout genre. A travers l'histoire des nombreux protagonistes qui habitent ce château oublié et transformé en sanctuaire, l'auteur aborde des thèmes comme les violences conjugales, l'acceptation des différences, le rôle des femmes dans la société... et brosse d'extraordinaire portraits de femmes.

 

3 avis

rohagus
L'édition de cet album est formidable et c'est elle qui m'a amené à acheter sans hésiter cette BD dont j'avais à peine entendu parler auparavant. Qu'avons-nous là ? Un véritable livre en simili-cuir, des pages épaisses à la reliure cousue, un beau marque page en tissu rouge, une superbe couverture aux couleurs désaturées... C'est un superbe objet de 464 pages au prix presque dérisoire en comparaison de sa qualité et du plaisir et du temps de lecture qu'il procure. Mes plus grandes félicitations aux éditeurs, notamment à Cà et Là qui n'a pas hésité à reproduire le format de l'édition originale de luxe américaine.

Bref, l'album en lui-même est un petit bijou mais qu'en est-il du contenu ?
Eh bien, il est tout ce qu'il y a de plus sympathique !

Il commence comme une revisite légèrement modernisée de la Belle au Bois Dormant. Et puis voilà, la jolie princesse est réveillée, elle part avec son prince charmant et logiquement, quelque part derrière le soleil couchant, ils se marieront et auront beaucoup d'enfants. Oui mais que reste-t-il du château, de ses habitants et des proches de la princesse ainsi lâchement abandonnés comme de vieilles chaussettes ? Eh bien, ils vont continuer à vivre, sans grandes aventures ni péripéties, mais juste une vie tranquille, de tous les jours, telle qu'on peut la vivre dans un univers de contes de fées où les personnages à tête d'animaux côtoient les sorcières et les simples paysans.
Et autour de ce qui est devenu le Château l'Attente va se regrouper, se réfugier, un groupe hétéroclite de personnages variés et attachants. Et nous allons suivre leur vie commune, le récit de leurs aventures passées, leurs menus soucis et leurs amicales relations.

Le dessin est dans une belle ligne claire, noire et blanche, simple et élégante. Il ne brille pas particulièrement par sa technique mais il est joli et plaisant à lire et à regarder. Seul reproche que je lui ferais, le manque de féminité visuelle de la majorité de ses personnages féminins, ce qui les rend d'autant plus difficiles à appréhender quand celles-ci se révèlent être des femmes à barbes.

Le récit, quant à lui, est doux, agréable et original. Il ne manque pas d'humour même si celui-ci n'est pas vraiment des plus hilarants. Le ton est toujours bon enfant, cherchant davantage le sourire et la tendresse que les moments sombres ou inquiétants. Les clins d'oeil et références aux contes de fées sont innombrables mais sobrement insérés dans un récit équilibré et naturel.
Le rythme est lent. Et c'est peut-être là le principal reproche que je lui ferais : au bout de 467 pages de ce qui se révèle n'être qu'un premier volume, aucune intrigue principale ne s'est vraiment formée, juste des sous-intrigues légères, de nombreux mystères qu'on voudrait résoudre avec un peu de curiosité. Et au final, l'intérêt de cette BD se révèle être simplement le plaisir de suivre la petite vie et les histoires passées de ces personnages originaux et pleins de vie. En cela, il est possible que cette BD rebute certains lecteurs avides d'intrigues solides et uniques du début à la fin d'un album. Ici, tout est digressions et petites anecdotes.

Un très bel objet pour un joli récit, doux et original, qui ne captivera peut-être pas tous les lecteurs mais en ravira sûrement beaucoup par son ton très personnel et ses personnages attachants.
doremi
J'ai littéralement dévoré les quelques 500 pages de "Château l'attente" (Castel Waiting)... en 3 jours tout de même.

Linda Medley, l'auteure, a reçu une tripotée de prix et de distinctions en tous genres pour ce livre (qui n'est que le premier tome en fait).

L'histoire est rigolote dès le départ. Ca commence comme dans la Belle au Bois Dormant... ah?! mais C'EST la Belle au Bois Dormant en fait. Donc pendant 100 ans, le château est recouvert de ronces, tous les serviteurs sont endormis, les princes qui s'approchent de trop meurent dans les ronces, jusqu'à ce que le bon prince arrive, embrasse la princesse, et ils se marièrent et eurent plein d'enfants. Oui mais voilà, la Belle se casse avec son prince faire ses enfants ailleurs! Et tous les gens du château?? Ben elle les laisse en plan.

Château l'attente, c'est l'histoire des gens du château de la Belle au Bois Dormant après que la Belle au Bois Dormant soit partie. Et c'est tout simplement gé-nial

Arrive un beau jour, où une dame enceinte qui se fait appeler Comtesse de Carabas, demande l'hospitalité au château. Elle y accouche d'une sorte de petit... euh... lutin? vert aux oreilles pointues. Tout le portrait de son papa paraît-il... La vie des personnages du château est alors un peu bouleversée, ce qui crée des amitiés et pousse aux confidences...

Je n'en dis pas plus. Mais j'attends le prochain tome avec impatience, c'est pour 2009 paraît-il car finalement il reste plein de questions en suspens!! Quelle est l'histoire de la Comtesse (que c'est pas son vrai nom apparemment?)? Sir Chess semble en savoir long sur elle, mais saura-t-il la mettre en confiance pour qu'elle en raconte un peu plus? D'où vient exactement Ciconius, la cigogne intendante du château? Quel est le lourd secret d'Henry le forgeron? Soeur Paix de l'ordre des Sollicitines a-t-elle encore des histoires à raconter? Que vient faire Leeds, le diablotin, dans toute cette histoire? Pourquoi y a-t-il tant de farfadets et de lutins dans le château? Arriveront-ils à s'en débarasser? Reverra-t-on Nessie, l'amie à barbe de Soeur Paix? Que va devenir le fils de la Comtesse? Qui est exactement le mystérieux docteur Fell? La force de Sir Chess les protégera-t-elle pour longtemps encore? D'où vient la poule de Ciconius? Reverra-t-on la jeune fille amoureuse de Ciconius? Qui habite dans la bibliothèque? Simon apprendra-t-il finalement à lire? Comment Linda Medley compte-t-elle répondre à toutes ces questions?

En plus, le message féministe/humaniste et écolo sous-jacent est vraiment réjouissant.

En attendant, je ne peux que me morfondre en allant visiter le site de l'auteure ici
Coacho
Le débat sur ce livre fraîchement sélectionné pour Angoulême est-il bien de savoir si c’est un chef-d’œuvre ou non ? Je n’en ai pas l’impression…
Mon avis, que je souhaite humble, est plutôt qu’il faut savoir si on est rentré dans le livre et son histoire, ou pas.
Pour ma part, ça a été laborieux. J’ai mis un temps fou à me décider à l’acheter mais une fois en main, j’avoue ne pas avoir regretté mon achat !
Ce livre, c’est tout d’abord une impressionnante galerie de personnages, et hauts en couleurs !
Ensuite, c’est une histoire qui revisite un peu le genre éculé de l’Héroïc-Fantasy.
C’est aussi une histoire à tiroirs qui n’en fini pas d’explorer les vies des uns et des autres, de décortiquer les psychologies des personnages.
Mais c’est avant tout une ambiance… Une sorte de truc qui se créé et happe le lecteur.
Lorsqu’on est happé par le livre, on en finit par regretter qu’il ne fasse que 460 pages !
C’est étrange… Sans avoir à convaincre qui que ce soit de l’excellence de ce livre, j’aimerai néanmoins contribuer à décider les indécis dans l’espoir de les voir happés par ce truc peuplé de créatures fantasques, diaboliques, de femmes à barbe, de chevaliers, de gens du cirque, enfin, un joyeux bric à brac à l’humeur positive très communicative.
Pas de note maximale car comme il s’agit d’un tome 1, je souhaite voir ce que ça donne sur la longueur, mais si c’est du même acabit, il va falloir rehausser le curseur ! Excellent !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin