| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par NDZ
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Tome 11
ScénarioIku Sakaguchi
DessinShiuru Iwasawa
CouleursNoir et Blanc
Année2010
EditeurTaïfu Comics
CollectionEcchi
SérieChange Hi Fu Mi - 1 2 3, tome 11
autres tomes... 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
Bullenote [détail]

Motoko, choquée d’apprendre qu’elle est responsable de la mort de sa mère, disparaît, laissant les trois Hifumi, orphelines et complètement décontenancées. Les soeurs décident de quitter la ville et de se rendre dans le village d’origine de leur mère, où une ancienne tribu de femmes guerrières, dirigée par la propre grand-mère de Motoko, continue de vivre...

 

1 avis

herbv
Après avoir subit un choc psychologique qu’elle n’a pas pu supporter, Motoko a disparu, laissant les trois HiFuMi diriger son corps. Kosukegawa, plein de sollicitude, essaye de les réconforter ne sachant pas comment trouver une solution permettant le retour de l’esprit de sa fiancée. Et ce n’est pas le tournoi scolaire qui va permettre ce retour tant Hibiki se fait un plaisir d’y participer. Après tout, une fois ce moment de détente, il sera bien temps de s’attaquer sérieusement au problème. Pour cela, une visite au village d’où est originaire leur défunte mère semble devoir s’imposer. Encore faut-il pouvoir maintenir Kosukegawa à distance, pour sa propre sécurité. Mais est-ce vraiment faisable ?

L’édition française ayant rattrapé la japonaise, il a fallu de la patience avant de pouvoir lire la suite des aventures de Kosukegawa et de Motoko. Et il en faudra encore beaucoup pour patienter les six mois nécessaires avant la sortie du volume 12, celui-ci venant tout juste de paraître au Japon. En attendant, ce nouvel opus confirme l’orientation prise par la série : le fan-service et l’humour se font de plus en plus rares au profit du sérieux et des combats. Il faut dire que l’heure est grave avec la disparition de l’esprit de Motoko. Cela n’empêche pas le récit de rester très agréable à lire, le scénariste sachant toujours doser efficacement les phases d’action afin de donner du rythme à la double narration qu’il a mis en place avec d’un côté les HiFuMi et de l’autre Kosukegawa, parti à leur recherche avec ses faibles moyens. C’est donc avec plaisir qu’on referme le tome et on se prépare, confiant, à l’attente de la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin