| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas, Comte de Champignac - Enigma
ScénarioBeKa
DessinEtien David
CouleursEtien David | Guivarc'h Clémentine
Année2019
EditeurDupuis
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
L'album Enigma met en scène un Comte de Champignac a priori dans la trentaine ou la quarantaine, en pleine Seconde Guerre Mondiale. On le retrouve souriant et débonnaire, avec son petit côté fantasque et sa passion pour la science et les champignons. Derrière sa moustache ici encore brune, on retrouve bien le personnage des aventures de Spirou, seulement en un peu plus jeune.
Il devra ici quitter son château annexé par les soldats nazis et rejoindre l'Angleterre et plus précisément le site de Bletchley Park où se déroulent en secret les tentatives anglaises de décryptage des communications de l'armée Allemande. Il côtoiera alors une part de la Grande Histoire, auprès du fameux Alan Turing notamment. Et il y fera aussi la rencontre d'une jolie Écossaise, à l'esprit aussi vif et curieux que le sien, dont il tombera vite sous le charme.

Ceux qui connaissent un peu le parcours du décryptage du Code Enigma et la vie d'Alan Turing ne seront pas dépaysés. Le scénario comporte bien des points communs avec celui du film The Imitation Game, avec Benedict Cumberbatch, ou encore avec le roman de Neal Stephenson, Cryptonomicon. J'ai néanmoins pris plaisir à l'explication bien plus didactique et claire du fonctionnement du décryptage et de la machine Enigma en particulier, que celle dudit Cryptonomicon dont je n'avais pas compris grand chose, à l'époque de ma lecture. L'explication avec des dessins permet de bien mieux comprendre.
Cette partie didactique très présente lors de la première moitié de l'album et qui peut surprendre laisse cependant heureusement vite la place à un récit plus léger, mêlant aventure, humour et une part de romance. Et le fameux Alan Turing n'est ici qu'un personnage secondaire car c'est bien le souriant et aimable Champignac que l'on suit avant tout, et ce avec plaisir.

D'autant plus que le dessin est proprement superbe. Les planches sont travaillées, belles, élégantes et dynamiques à la fois. Et la couleur est suffisamment sobre pour nous rappeler qu'il s'agit d'un récit s'inscrivant en partie dans la réalité historique, et joyeuse pour ne pas oublier que c'est une histoire légère et propre à amener le sourire.

Je ne regrette que quelques clins d’œil un peu trop lourdement appuyés, notamment celui à Ian Fleming. Mais j'imagine que c'est un choix réalisé dans l'optique d'un lectorat grand public pas forcément au courant du nom de l'auteur de James Bond.

J'ai beaucoup aimé cet album. Champignac est annoncé pour le moment comme un one-shot mais si une suite pouvait être de cette qualité, j'apprécierais volontiers que cela devienne une série.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin