crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Le Cycliste

compl�tez cette fiche
Black & Mortamère niquent le système
Sc�narioPixel Vengeur
DessinPixel Vengeur
Ann�e2005
EditeurLe Cycliste
S�rieLes aventures de Black & du Suprême Mortamère, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 1hs
Bullenote [d�tail]

Autre publication:

- dans L'intégrale de sa mère (Les aventures de Black & du Suprême Mortamère #1)

 

1 avis

Coacho
J’avais envie de voir un peu le travail de Pixel Vengeur, connu de beaucoup d’internautes qui vont d’un blog à l’autre, comme moi quoi !
Le Cycliste lui a offert 48 pages pour qu’il puisse étaler ses délires et nous les faire partager !
Conçues en plusieurs chapitres, les histoires de ces 2 héros à base de popopopo vont aller foutre le dawa chez d’autres héros célèbres.
C’est ainsi qu’ils vont aller parasiter les Mystères de la grande pyramide, retrouver un Barbe-Rousse en posture étrange, révolutionner le Donjon de Sfar et Trondheim, péter la tronche de l’Incal, etc…
Première chose frappante, le mimétisme de Pixel Vengeur !
Il a su avec beaucoup de talent recréer ces univers qui nous sont familiers, passsionés de Bd que nous sommes, et on est tout de même admiratif de pouvoir retrouver autant de légendes de papier en si peu de temps !
Le reste ? Tout est prétexte à délirer, faire partir toutes les histoires en vrille pour tout motif, à flinguer tout ce qui bouge…
D’aucun reprocheront à l’auteur une certaine vulgarité, une façon de présenter les jeunes des cités un peu caricaturale, et de ne pas construire une histoire plus structurée.
Oui, mais voilà, ça, c’est le premier effet Pixel Vengeur.
Car le deuxième effet, pour peu qu’on sache le ressentir, c’est plutôt un amour fou et une mise en dérision de tous ces clichés du premier effet ! ;o)
Tous les univers dans lesquels évoluent Black et Mortamère sont chers à l’auteur.
La minutie avec la quelle il rend ces atmosphères est révélateur.
Il se paye même le luxe de faire des passages entiers à sa sauce mais avec les textes d’origine de Jacobs ou d’autres… On sent qu’il les a aimés ces auteurs, et qu’il les aime toujours…
Ensuite, donner de la caricature grossière à ceux qui ne voient que celle-ci est un jeu.
En forçant les traits de caractère de ces 2 djeunz, il se joue de ce que chacun prendra au sérieux, à savoir que les racistes trouveront que les défauts sont bien réels et qu’il faut les nettoyer, au hasard, au karsher, et que les anti-racistes s’offusqueront de ce que l’on puisse représenter ces jeunes ainsi !
Mais foin de tout ça, Pixel Vengeur sait de quoi il parle, il s’en amuse, et en abuse.
Alors oui, ça peut paraître assez inégal, ça peut paraître grossier, mais je sens derrière tout ça, je peux me tromper, comme une déclaration de sa reconnaissance aux grands anciens, et de l’affection qu’il porte à ces banlieues… Larcenet n’en faisait pas moins avec Total Souk, là, dans un autre registre, Pixel Vengeur se donne… Je l’encourage pour ça !
Ca peut ne pas plaire à tout le monde, c’est clair… Mais Nique sa Reum, le bouquin existe, c’est déjà ça.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin