créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par petitboulet
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Casterman

compl�tez cette fiche
Belle comme la mort
Sc�narioRichelle Philippe
DessinBeuriot Jean-Michel
Ann�e1995
EditeurCasterman
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

Pour oublier une histoire de fille qui a mal fini, Hugo traîne son blues dans les bistrots de Barcelone. A Séville, un inconnu armé et mal rasé fait la tournée des hôtels à la recherche d'un musicien. Dans un bled du sud, entre Séville et Algésiras, une matronne dénommée Amalia Soler vit avec son fils, un demeuré qui parle aux sauterelles. Un jour, elle appelle Hugo parce qu'elle a récupéré sur la route une fille dans le cirage, sans identité, sans rien d'autre qu'un bout de papier où était inscrit son numéro de téléphone. Mais quand Hugo débarque chez Amalia Soler, la fille a disparu. Et quand l'inconnu trouve enfin son musicien, il est à l'hôpital, dans le coma. Qui est cette fille que, finalement, tout le monde cherche, y compris les flics ? Est-elle brune ou blonde ? S'appelle-t-elle Dolorès ou Maria ? Peu importe. Comme dit l'abruti aux sauterelles, "on sera bien, au paradis, tous les deux..."

 

1 avis

Cellophane
J’ai adoré.

Il n’y a pourtant pas énormément de choses dans ce road-movie où deux personnes tracent la route pour retrouver une fille…

Ça déroule tranquillement en petites rencontres infructueuses et découvertes particulièrement minimes…

Et pourtant, grain de sable après grain de sable, l’auteur parvient à créer une plage…

Tous ces petits éléments qui n’ont l’air de rien donnent une consistance réaliste et plaisante à l’histoire pour donner un final plus que sympa.

Les scènes fonctionnent toutes bien et si certaines paraissent s’allonger en blabla inutile, ça donne en réalité la possibilité de s’immerger dans le tout, d’être avec les héros et de donner une très bonne crédibilité aux personnages. Les personnages secondaires sont d’ailleurs très réussis (presque plus complexes et fouillés que les principaux).

Le dessin rond et réaliste, les couleurs* chaudes, donnent presque l’impression d’être en vacances.

Super sympa à suivre.


* J'ai lu la version recolorisée en 2015
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin