| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Le Pinguin Punk
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban Comics

complétez cette fiche
Minutemen
ScénarioCooke Darwyn
DessinCooke Darwyn
EncrageCooke Darwyn
CouleurNoto Phil
Année2014
EditeurUrban Comics
CollectionDC Deluxe
SérieBefore Watchmen, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

- (Before Watchmen : Minutemen #1) [Couverture], Cooke Darwyn (D)
The Minute of Truth : Eight Minutes, The Minute of Truth : Eight Minutes (Before Watchmen : Minutemen #1) [Récit à Suivre - Début]
The Minute of Truth : Golden Years, 2ème partie, The Minute of Truth : Golden Years (Before Watchmen : Minutemen #2) [Récit à suivre]
The Minute of Truth : Child's Play, 3ème partie, The Minute of Truth : Child's Play (Before Watchmen : Minutemen #3) [Récit à suivre]
The Minute of Truth : War Stories, 4ème partie, The Minute of Truth : War Stories (Before Watchmen : Minutemen #4) [Récit à suivre]
The Minute of Truth : The Demon Core, 5ème partie, The Minute of Truth : The Demon Core (Before Watchmen : Minutemen #5) [Récit à suivre]
The Minute of Truth : The Last Minute, 6ème partie, The Minute of Truth : The Last Minute (Before Watchmen : Minutemen #6) [Récit à Suivre - Fin]

Au début des années 1940, une mode des aventuriers costumés a frappé les États-Unis incitant plusieurs individus à se déguiser afin de rendre la justice. Parmi eux, le Comédien, le Hibou, le Spectre Soyeux, Capitaine Métropolis, le Juge Masqué, l’Homme Insecte, la Silhouette et Bill Dollar se sont regroupés en une organisation, les Minutemen, pour le meilleur et surtout pour le pire.

Autre(s) publication(s):

The Minute of Truth : Eight Minutes (Before Watchmen : Minutemen #1)
The Minute of Truth : Eight Minutes dans Numéro 1 (Before Watchmen #1)
The Minute of Truth : Golden Years (Before Watchmen : Minutemen #2)
The Minute of Truth : Golden Years dans Numéro 2 (Before Watchmen #2)
The Minute of Truth : Child's Play (Before Watchmen : Minutemen #3)
The Minute of Truth : Child's Play dans Numéro 3 (Before Watchmen #3)
The Minute of Truth : War Stories (Before Watchmen : Minutemen #4)
The Minute of Truth : War Stories dans Numéro 4 (Before Watchmen #4)
The Minute of Truth : The Demon Core (Before Watchmen : Minutemen #5)
The Minute of Truth : The Demon Core dans Numéro 5 (Before Watchmen #5)
The Minute of Truth : The Last Minute (Before Watchmen : Minutemen #6)
The Minute of Truth : The Last Minute dans Numéro 6 (Before Watchmen #6)

 

1 avis

rohagus
Avec cette préquelle sur les Minutemen, Darwyn Cooke rend un bel hommage à la série Watchmen dont on sent qu'il est un grand fan. Cette histoire s'intègre très bien dans la continuité de l'œuvre d'Alan Moore et je n'aurais aucun mal à la considérer comme canon.

Darwyn Cooke nous offre plein de références à l'œuvre originelle, que ce soit dans le scénario, le décor et la mise en page.
Comme Dave Gibbons, il joue un peu sur les planches, avec quelques jeux graphiques sur les pages d'introduction et de conclusion de ses chapitres. Cela sonne un tout petit peu artificiel puisque l'on sent qu'il veut faire « comme l'œuvre originale » mais c'est sympa et ça rend globalement bien. Et j'aime beaucoup le classicisme un peu rétro du style de Cooke.
Comme Alan Moore, il offre un scénario dense, profond et sombre. En fait, je l'ai trouvé plus sombre encore que Watchmen. On y retrouve davantage à mes yeux de scènes dures, presque dérangeantes. Même si le scénario de Moore était empli de moments particulièrement cruels, notamment durant les enquêtes de Rorschach ou avec le récit du Black Freighter, j'ai trouvé que l'intrigue de Darwyn Cooke insistait un peu plus sur le sujet.

Ce que j'ai aimé enfin et surtout, c'est à quel point, il intensifie l'histoire des Minutemen par rapport à ce que Watchmen nous laissait savoir. Il leur crée en effet un lourd passé, complexe et inattendu. Il y a de vraies surprises sur la nature des membres de ce groupe, sur leur fonctionnement, et sur ce qui va découler de leurs relations. On s'attache à certains et on en vient à nettement moins apprécier d'autres. Et on comprend pourquoi les protagonistes ont voulu s'en tenir à une histoire officielle qui cache ce qu'il s'est vraiment passé.

La fin offre cependant une révélation qui ne m'a qu'à moitié convaincu. Elle tient la route vis-à-vis des motivations de celui qui la fait même si la force cruelle et un peu folle de ce qu'il révèle n'est pas tellement mise en valeur dans la narration, à mon goût. Par contre, avec cette révélation, je réalise que je ne comprends pas le comportement d'un autre personnage, celui qui a justement succombé à cette machination. Si justement ce n'était pas lui le coupable mais juste un suspect facile, pourquoi a-t-il agi aussi violemment sur la fin ?
Bref, je pense que la conclusion de cette intrigue aurait mérité d'être un petit peu plus travaillée pour être plus claire, plus cohérente et du coup dégager davantage d'émotion.

En tout cas, c'est un achat et une lecture que je ne regrette pas et je la rangerais sans hésitation aux côtés de Watchmen dans ma bibliothèque, comme une préquelle et une extension réellement acceptable de l'univers imaginé par Alan Moore, un ouvrage d'un niveau certes moindre que le chef d'œuvre original mais de très bonne qualité quand même.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin