| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Mael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Tome 13
ScénarioSakuishi Harold
DessinSakuishi Harold
CouleursNoir et Blanc
Année2006
EditeurDelcourt
CollectionMangas
SérieBeck, tome 13
autres tomes... 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 ...
Bullenote [détail]

Koyuki et ses comparses, toujours aux States, voient débarquer un Ryûsuke aussi surpris qu’eux de ces retrouvailles imprévues. Malgré quelques tensions, Beck peut enfin compléter sa formation, en prévision d’un live au cœur d’un établissement mythique, le Lizard House. Le retour de Ryûsuke signera-t-il réellement le retour de Beck dans la cour des grands ? L’avenir de Lucille en dépend !

 

1 avis

herbv
Alors que leur tournée aux USA se passe de plus en plus mal puisque étant sur le point d’être viré et menacé de procès, Koyuki et les autres membres du groupe vont se recueillir sur la tombe du plus génial guitariste de tous les temps, Jimi Hendrix. Après quelques péripéties liées à tout déplacement d’étrangers totalement ignorants de la langue locale, le rêve de Chiba va se concrétiser. Le fameux rendez-vous au tombeau va permettre la résurrection du vrai Beck, celui avec Ryûsuke. C’est ce que vont pouvoir constater les spectateurs de la salle de spectacle Lizard House.

La fin d’un cycle de la série Beck se termine avec ce volume 13. En effet, avec l’arrestation de Leon Sykes, permettant les retrouvailles avec Beck le chien et le retour de Ryûsuke au sein de Beck le groupe, on peut considérer que le long mais passionnant début du manga est achevé. Place à l’ascension de nos cinq musiciens sur la scène internationale. La tournée aux USA leur a permis de progresser et de comprendre tout le chemin qui leur reste à parcourir avant de devenir un groupe de classe mondiale.

Si l’auteur, Harold Sakuishi, propose ici une série de chapitres bien moins amusants que d’habitude, son manga n’en perd pas pour autant de son impact, en réussissant toujours autant à faire passer de l’énergie lors des scènes de concert. Sans jamais nous ennuyer un seul instant, il réussit à ajouter un peu de profondeur au groupe en les confrontant à la difficulté d’intéresser un public totalement ignorant de leur musique. Après le Greatful Sound, cela remet un peu de réalisme bienvenu dans l’histoire. Et c’est ainsi qu’on repart pour un tour…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin